La visière ne remplace pas le masque

Gastrosuisse a un problème avec son concept de protection anti-Covid. La visière que la branche ...
La visière ne remplace pas le masque

La visière ne remplace pas le masque

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Gastrosuisse a un problème avec son concept de protection anti-Covid. La visière que la branche recommande à son personnel en cas de distance inférieure à 1,5 mètre n'est pas suffisante. L'OFSP précise qu'elle ne remplace pas le port du masque

L'incertitude autour de ce moyen de protection est née d'une série d'infections dans un hôtel des Grisons. Plusieurs employés qui portaient un masque n'ont pas été contaminés au coronavirus, contrairement à ceux qui portaient une visière.

Le problème a été reconnu par la médecin cantonale. Cette dernière a déconseillé le seul port de la visière qui procure une fausse impression de sécurité. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a aussi clarifié son message.

Dans une prise de position rendue mercredi, il indique que les visières peuvent être utilisées en complément du port du masque, mais elles ne le remplacent en aucune manière. Lorsque la distance de 1,5 mètre ne peut pas être maintenue, le masque est nécessaire. L'usage de la visière ne constitue pas une troisième alternative.

Concept à préciser?

La Confédération ne valide cependant pas les concepts de protection des branches, ajoute l'OFSP. La Confédération va contacter GastroSuisse sur ce point, ajoute l'office. La faîtière des restaurateurs et cafetiers est consciente du problème.

Dans son concept de protection du 22 juin, elle recommande le port du masque ou de la visière lorsque deux personnes travaillent longtemps côte à côte ou que la distance de 1,5 mètre ne peut pas être respectée même pour une courte durée.

Ce concept a été développé en collaboration avec l'OFSP, l'Office fédéral de la sécurité alimentaire (OSAV) et le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

/ATS
 

Actualités suivantes