La reprise du trafic aérien se profile à l'aéroport de Genève

L'aéroport de Genève s'apprête à sortir d'une longue période de léthargie liée à la crise sanitaire ...
La reprise du trafic aérien se profile à l'aéroport de Genève

La reprise du trafic aérien se profile à l'aéroport de Genève

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

L'aéroport de Genève s'apprête à sortir d'une longue période de léthargie liée à la crise sanitaire. Avec l'arrivée des vacances, une douce reprise s'annonce. Lundi, l'aéroport a promis de tout faire pour que l'accueil des passagers soit le plus agréable possible.

Le trafic devrait augmenter régulièrement en juin, juillet et août pour atteindre 50% ou 60% des passagers de 2019, a relevé devant la presse le directeur général de l'aéroport de Genève André Schneider. Ces derniers mois, il atteignait à peine 15% des chiffres enregistrés avant le déclenchement de l'épidémie de Covid-19.

Pour l'été, l'aéroport de Genève propose plus d'une centaine de destinations, la plupart en Europe, mais aussi quelques liaisons avec le Moyen-Orient. Pour la reprise des vols vers l'Amérique du Nord, il faudra encore patienter un peu. 'Nous espérons revoir ces destinations dans les semaines qui viennent', a noté M.Schneider.

Les voyageurs sont priés de bien se préparer avant de se rendre à l'aéroport, d'avoir leurs documents à portée de main, aussi bien les papiers concernant leur vol que les attestations prouvant qu'ils ne sont pas contaminés par le coronavirus. Ils ne doivent pas non plus aller à l'aéroport trop tôt. Deux heures avant le décollage suffisent.

Du côté des compagnies aériennes, on se prépare aussi pour cette reprise en douceur du trafic au départ de Genève. L'année a été compliquée pour tout le monde, a souligné Jean-Marc Thévenaz, le directeur d'easyJet Switzerland. Mais le cap a pu être franchi et la connectivité de Genève maintenue.

Romain Vetter, le directeur de Swiss Suisse romande n'a pas caché que l'été sera compliqué du point de vue des opérations. Les compagnies seront néanmoins très flexibles par rapport aux réservations. Elles toléreront des changements de dernière minute et tenteront de trouver des solutions pour chaque client.

Concernant le sommet entre les présidents russe et américain Vladimir Poutine et Joe Biden, les 15 et 16 juin à Genève, l'aéroport de Cointrin s'est voulu rassurant. 'On prévoit de voler selon le programme', a indiqué M.Schneider. Quelques retards ici et là ne sont toutefois pas totalement à exclure.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus