La région lémanique reste la plus chère pour l'achat d'une maison

La région lémanique reste la plus chère de Suisse pour l'achat d'une maison individuelle, où ...
La région lémanique reste la plus chère pour l'achat d'une maison

La région lémanique reste la plus chère pour l'achat d'une maison

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

La région lémanique reste la plus chère de Suisse pour l'achat d'une maison individuelle, où elle coûte en moyenne 1,54 million de francs, soit 40% de plus qu'en région bernoise, note la dernière étude réalisée par le portail immobilier homegate.ch.

Parmi les cinq communes affichant les prix moyens les plus élevés, trois se situent dans le canton de Genève (Cologny, 3,34 millions, Chêne-Bougeries, 3,08 millions et Collonge-Bellerive, 2,94 millions) et le reste dans la région de Zurich (Wollerau, 3,1 millions, Zumikon, 2,79 millions). Mais c'est en revanche dans l'agglomération zurichoise que les appartements en copropriété sont les plus chers de Suisse, avec des prix qui se sont hissés de 4,2% pour atteindre 1,0 million de francs.

L'étude montre que dans les quatre régions analysées (Zurich, Suisse du Nord-Ouest, Berne, région lémanique), qui ont les marchés les plus liquides du pays, les prix des maisons individuelles se sont davantage envolés (+3,4%) que ceux des appartements en copropriété (+0,5%). Avec une appréciation des prix moyens des biens dans la région lémanique de 4,1%, soit plus de deux fois plus rapide que dans la deuxième région la plus chère de Zurich (+1,6%), l'écart de prix des maisons individuelles entre les deux régions a continué de se creuser.

Les prix se sont également appréciés de 2% en moyenne dans les deux autres régions analysées. La récession générée par la pandémie en 2020 n'a pas freiné l'évolution des prix des maisons individuelles, qui ont encore légèrement pris du poil de la bête (+3,4%) par rapport à l'année précédente (+3,3%).

En moyenne nationale les prix des maisons individuelles ont crû pour se fixer à 1,3 million par unité, soit 3,7% de plus qu'en 2019. Quant aux prix des appartements en copropriété ils ont bondi pour s'établir en moyenne à 850'000 francs, soit une hausse de 0,5%.

8300 transactions de vente de logements privés ont eu lieu en 2020 dans les régions analysées, alors qu'elles avaient régressé de 2,5% une année auparavant.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus