La pharma se porte bien au sud des Alpes

Le secteur pharmaceutique reste un des principaux moteurs de l'économie tessinoise. Au niveau ...
La pharma se porte bien au sud des Alpes

La pharma se porte bien au sud des Alpes

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/SAMUEL GOLAY

Le secteur pharmaceutique reste un des principaux moteurs de l'économie tessinoise. Au niveau cantonal, il représente près de 40% de l'activité industrielle et 8,3% du produit intérieur brut (PIB).

C'est ce qu'a rappelé Giorgio Calderari, président Farma Industria Ticino (FIT), qui a tenu mardi soir son assemblée générale.

La trentaine d'entreprises membres que compte la faîtière emploie quelque 2900 personnes dans le canton, pour une masse salariale de plus de 255 millions de francs. Depuis 2015, l'évolution des rémunérations a été nettement plus rapide que celle des embauches. 'Cela signifie que les collaborateurs sont de plus en plus qualifiés', s'est félicité M. Calderari.

La pharma tessinoise réalise un chiffre d'affaires annuel total - y compris les entreprises de négoce affiliées et les multinationales basées dans le canton - de 2,45 milliards de francs. Sur 1,7 milliard de recettes industrielles, 80% sont générées hors des frontières helvétiques, précise l'association.

Le secteur est également un des principaux contributeurs en matière d'investissements. Entre 2016 et 2018, les entreprises ont investi à hauteur de 650 millions de francs, dont 500 millions dans le canton. Sur ce montant, près de deux tiers (64%) ont été alloués aux activités de recherche et développement (R&D) et aux démarches réglementaires, et un peu moins d'un tiers (29%) aux installations de production.

/ATS
 

Actualités suivantes