La marque Valais a doublé sa notoriété en cinq ans

La population suisse connaît deux fois mieux le Valais qu’il y a cinq ans, selon une étude ...
La marque Valais a doublé sa notoriété en cinq ans

La marque Valais a doublé sa notoriété en cinq ans

Photo: KEYSTONE/LAURENT DARBELLAY

La population suisse connaît deux fois mieux le Valais qu’il y a cinq ans, selon une étude d’image réalisée par Valais-Wallis promotion. Le canton reste avant tout une destination de vacances, mais entend développer son attractivité comme lieu de vie et de travail.

Le Valais a une image positive dans toute la Suisse. Un sondage réalisé en 2018 révèle que sa notoriété a doublé, ont indiqué mercredi devant la presse à Sion la présidente et le directeur de Valais-Wallis promotion (VWP) Karin Perraudin et Damian Constantin.

La communication 360° de VWP a porté ses fruits, se réjouissent-ils. En cohérence avec la politique du gouvernement cantonal, il s'agit de vendre aujourd'hui un Valais innovant et créatif.

Créer une chaîne de valeur ajoutée

La campagne de communication 'Valais. Gravé dans mon cœur.', lancée à l’échelle suisse en 2014, a eu un fort impact sur l’image du Valais. L’étude menée en 2018 révèle que 62% des sondés connaissent le canton et que 93% l’ont déjà visité. En comparaison régionale suisse, la marque Valais s'approche de la notoriété acquise par celle des Grisons en 2017, selon l'étude.

Le motif de séjour principal reste les vacances. Ce sont toujours la beauté de la nature et l’attrait des paysages alpins qui séduisent, analyse Damian Constantin. 'Les visiteurs apprécient le vin et la gastronomie, les séjours en famille et aux sports d’hiver', précise-t-il.

Cette analyse des motifs de voyage a permis de créer et renforcer une offre multi-destinations, en collaboration avec différents partenaires comme le Matterhorn Region SA. VWP poursuit ainsi le développement d’actions commerciales pour créer de la valeur ajoutée sur le long terme.

Réserver des séjours 'package' en ligne est désormais une réalité qui permet de se positionner lentement sur le marché international. 'Cet axe de la commercialisation de nos produits est un pas important de notre promotion d’un marché numérique', a confié Karin Perraudin, présidente de VWP.

Développer d’autres potentiels

L’étude de 2018 se penche encore sur les saisons privilégiées par les visiteurs. Avec 52% d'avis favorables, ce n'est pas l'hiver qui a la préférence, mais l'été, qui obtient 64%, sachant que plusieurs réponses étaient possibles. Suivent l'automne (42%) et le printemps (29%).

VWP poursuit ainsi ces efforts de promotion d’un tourisme quatre saisons, également développé par la politique gouvernementale. Karin Perraudin précise que la stratégie pour les années 2021-2024 est justement de s’ancrer davantage dans cette vision cantonale pour plus de cohérence dans le marketing territorial.

Aussi vivre et travailler en Valais

Fort de cette image positive du Valais, VWP souhaite à l’avenir renforcer l’attractivité du canton comme lieu de vie et de travail. L’innovation et la créativité sont ainsi de nouveaux axes de communication. Un projet pilote appelé 'WIWA' est mis en place dans ce sens.

Initié par de grandes entreprises haut-valaisannes comme la Lonza, il permettra aux nouveaux arrivants d’accéder via les offices du tourisme à des informations pratiques et administratives pour faciliter leur intégration. VWP envisage aussi de se préoccuper d’autres thèmes d’actualité, comme le développement durable, pour faire évoluer l’image du Valais autour de ses ressources et de son potentiel d’innovation.

Les acteurs de VWP rappellent toutefois que les produits du terroir comme la raclette et l’abricot, ainsi que les paysages alpins tiendront toujours une place importante dans la communication de la marque Valais.

/ATS
 

Actualités suivantes