La directrice générale d'Alpiq s'inquiète pour la cybersécurité

La directrice générale d'Alpiq Antje Kanngiesser s'inquiète pour la cybersécurité des entreprises ...
La directrice générale d'Alpiq s'inquiète pour la cybersécurité

La directrice générale d'Alpiq s'inquiète pour la cybersécurité

Photo: Keystone/MICHAEL BUHOLZER

La directrice générale d'Alpiq Antje Kanngiesser s'inquiète pour la cybersécurité des entreprises énergétiques. Une cyberattaque contre des centrales nucléaires et des producteurs d'électricité aurait actuellement des 'conséquences dévastatrices', selon elle.

'Lorsqu'un système fonctionne déjà à la limite, il constitue une cible parfaite pour les auteurs d'attaques', a déclaré la cheffe du groupe électrique basé à Lausanne vendredi dans les titres alémaniques du groupe Tamedia.

Une telle situation aurait pu être évitée, selon la quarantenaire, qui juge que le Conseil fédéral a réagi trop tard. La Confédération aurait dû présenter un plan de développement de la production d'électricité il y a 'des années ' déjà, a-t-elle ajouté.

Un accord sur l'électricité avec l'Union européenne doit en outre être trouvé pour éviter de futures pénuries, souligne la patronne d'Alpiq. Sans cela, 'la pénurie d'électricité en Suisse sera une réalité à partir de 2026'.

Mais la crise a aussi du bon: le pays deviendra plus résilient et la décarbonisation s'accélérera, relève encore Antje Kanngiesser.

/ATS
 

Actualités suivantes