La compagnie BLS veut la concession de 5 lignes longue distance

La compagnie BLS veut, dès 2020, desservir les lignes Interlaken (BE)-Berne-Bâle, Brigue (VS)-Berne-Bâle ...
La compagnie BLS veut la concession de 5 lignes longue distance

La compagnie BLS veut la concession de 5 lignes longue distance

Photo: Keystone

La compagnie BLS veut, dès 2020, desservir les lignes Interlaken (BE)-Berne-Bâle, Brigue (VS)-Berne-Bâle, Berne-Olten, Bienne-Berne et Le Locle (NE)-Berne progressivement. Mais elle reste ouverte à 'une collaboration constructive avec les CFF'.

'La BLS soumet à l'Office fédéral des transports (OFT) une demande de concession portant sur cinq relations du trafic grandes lignes. Elle souhaite ainsi ajouter à son réseau actuel deux relations InterCity et trois relations RegioExpress', indique la compagnie vendredi devant la presse à Berne, quelques heures après les CFF. Il s'agit de mieux relier les régions de Berne, de l'Oberland bernois, du Haut-Valais, d'Olten (SO), de Bâle et de Suisse romande.

La deuxième compagnie ferroviaire du pays évoque l'offre de partenariat des CFF, à laquelle elle 'n'a pas donné suite', selon l'ex-régie fédérale. Une solution consensuelle avait été trouvée et approuvée par les présidents du conseil d'administration des deux entreprises, explique BLS. Elle prévoyait une coopération sur certaines lignes concédées à la compagnie régionale.

Mais, selon BLS, les CFF ont refusé cette proposition. Par rapport au concept initial prévoyant des lignes via Aarau et Zurich jusqu'en Suisse orientale, 'nous avons fait de nombreux compromis dans le sens des CFF pour finalement nous limiter à l'exploitation de cinq relations en trafic grandes lignes', affirme Rudolf Stämpfli, président du conseil d'administration de BLS.

BLS souligne qu'elle ne renonce cependant pas à 'une collaboration constructive avec les CFF'. La demande de concession pour les 5 lignes longue distance constitue 'une solution consensuelle que nous pouvons continuer à mettre en oeuvre avec les CFF', selon M. Stämpfli. La compagnie est disposée 'à trouver des solutions par la collaboration pour chacune des concessions envisagées'.

BLS prévoit d'exploiter les 5 lignes avec de nouveaux trains et compte pour ce faire investir près de 495 millions. Il n'y aura aucun coût supplémentaire pour la Confédération ni pour les cantons, précise-t-elle. Si les lignes lui sont attribuées, 290 postes pourront être créés.

/ATS