La Suisse traverse une période de forte croissance

L'économie suisse est entrée dans une nouvelle 'zone d'expansion', affirme le Créa. Alors que ...
La Suisse traverse une période de forte croissance

La Suisse traverse une période de forte croissance

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

L'économie suisse est entrée dans une nouvelle 'zone d'expansion', affirme le Créa. Alors que les incertitudes liées à la pandémie de Covid-19 demeurent, le baromètre conjoncturel calculé par l'institut lausannois est repassé au-dessus de la barre des 100 points.

Au troisième trimestre, l'indicateur pour la Suisse s'est étoffé de 1,4 point sur trois mois à 100,8 points, indique lundi l'institut d'économie appliqué rattaché à l'Université de Lausanne. Pour la Suisse romande, le baromètre s'est inscrit à 100,4 points, prenant 1,3 point par rapport au partiel précédent.

Dans le cadre de cet exercice prospectif, les économistes du Créa ont également publié le baromètre pour le quatrième trimestre, de 103,0 points (+2,2 points en rythme trimestriel) pour la Suisse et de 101,9 points (+1,5 point) pour la Suisse romande.

'Ceci constitue la deuxième plus forte hausse trimestrielle jamais enregistrée, après celle observée début 2010 lors de la reprise économique consécutive à la récession liée à la crise financière de 2008', précise le communiqué.

En Suisse, cette tendance positive est notamment soutenue par le secteur industriel, dont les indicateurs de la marche des affaires et des entrées de commandes ont gagné en vigueur. La construction affiche également une amélioration par rapport au deuxième trimestre, mais également en comparaison annuelle, notent les spécialistes du Créa.

Embauches à l'horizon

Une détente se dessine également sur le marché du travail, les entreprises suisses prévoyant d'engager au quatrième trimestre étant majoritaires. Les consommateurs se montrent par ailleurs 'extrêmement optimistes', affichant des pics de confiance jamais enregistrés depuis le début des enquêtes, en 1972. Ces évolutions globales sont vérifiées également en Suisse romande.

Le Créa nuance néanmoins son propos, pointant du doigt certains risques. La consommation des ménages pourrait connaître une dynamique plus faible qu'attendu en raison du contexte sanitaire actuel, plus particulièrement la réaction des individus face à l'obligation de certificat Covid pour certaines activités.

La politique monétaire en Europe et aux Etats-Unis ainsi qu'un affaiblissement des indicateurs avancés - comme celui des directeurs d'achat - sont susceptibles d'entraver les exportations d'entreprises suisses.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus