La Suisse relativement attractive pour les as du numérique

La Suisse est généralement considérée comme attractive par les experts du numérique, révèle ...
La Suisse relativement attractive pour les as du numérique

La Suisse relativement attractive pour les as du numérique

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

La Suisse est généralement considérée comme attractive par les experts du numérique, révèle une étude publiée vendredi par Jobcloud. Elle arrive au sixième rang des pays les plus prisés, selon le sondage mené auprès de 27'000 talents du secteur dans 180 pays.

La Suisse doit ce classement à sa force d'innovation, à la réputation de ses universités, aux nombreuses entreprises technologiques hébergées et à sa qualité de vie élevée, souligne le communiqué de Jobcloud, qui regroupe les plateformes d'emplois jobs.ch et jobup.ch.

L'attractivité du pays est plus forte pour les experts du numérique que pour ceux d'autres secteurs. Au total, 365'000 employés ont été interrogés dans le cadre de l'étude globale menée notamment en collaboration avec Boston Consulting Group.

Pour les talents du 'non numérique', la Suisse arrive en 8e position des pays les plus prisés. Mais elle figure deux rangs plus haut pour les experts du 'digital' (numérique), derrière, dans l'ordre, les Etats-Unis, l'Allemagne, le Canada, l'Australie et la Grande-Bretagne.

Les personnes concernées sont des experts dans le traitement de données, le développement et la programmation, l'intelligence artificielle, la robotique mais aussi le marketing, notamment.

Ce personnel se montre particulièrement mobile: 67% des personnes interrogées du secteur sont prêtes à travailler à l'étranger, contre 58% pour l'ensemble des sondés. Parmi les principaux facteurs de motivation évoqués figurent les possibilités de développement personnel et de carrière ainsi que la rémunération.

'Beaucoup d'entreprises manquent de profils dans le numérique, d'autres ont du mal à fidéliser (les personnes concernées). Les organisations ont besoin de faire évoluer leur culture d'entreprise afin de s'adapter aux profils requis, par exemple en proposant un programme de formation de pointe', relève dans le communiqué Davide Villa, directeur général de Jobcloud.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus