La Suisse et ses voisins promeuvent le trafic transfrontalier

La Suisse souhaite encourager le trafic ferroviaire transfrontalier avec l'Allemagne, la France ...
La Suisse et ses voisins promeuvent le trafic transfrontalier

La Suisse et ses voisins promeuvent le trafic transfrontalier

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

La Suisse souhaite encourager le trafic ferroviaire transfrontalier avec l'Allemagne, la France et l'Autriche. Les ministres des transports de ces quatre pays se sont accordés sur une promotion renforcée des trains de nuit et des trains grandes lignes.

'Je me réjouis de cette décision de principe coordonnée au niveau international. [...] Les chemins de fer disposent désormais du soutien politique nécessaire', a déclaré Peter Füglistaler, le directeur de l'Office fédéral des transports (OFT), dans un communiqué. Il a représenté la Suisse au nom de Simonetta Sommaruga, la présidente de la Confédération, lors d'une visioconférence mardi.

'En augmentant le nombre de trains de nuit et de trains grandes lignes, nous renforçons également la protection du climat', a encore précisé M. Füglistaler. La demande pour les liaisons ferroviaires entre villes européennes a augmenté ces dernières années, selon l'OFT.

Les travaux s'inscrivent dans le projet Trans-Europ-Express élaboré par l'Allemagne et présenté lors du sommet ferroviaire de l'Union européenne en septembre. Les dirigeants des chemins de fer sont étroitement liés au processus, lit-on dans le communiqué.

Coopération

Les CFF, la DB (Allemagne), la SNCF (France) et les ÖBB (Autriche) vont intensifier leur coopération pour faire avancer le projet: le but est d'acquérir du matériel roulant de qualité, d'optimiser les horaires et de développer des plateformes de réservation attrayantes. Une déclaration d'intention à ce sujet a été signée mardi, écrit l'OFT.

En septembre, les CFF avaient déjà signé une déclaration d'intention avec les ÖBB. Il était question d'étendre l'offre existante en trains de nuit au départ de la Suisse avec un total de dix lignes et 25 destinations, dont Amsterdam, Rome et Barcelone notamment.

Grâce à cette coopération, la promotion des trains de nuit et et des trains grandes lignes va s'accélérer, d'après l'OFT. Cité dans le communiqué, Vincent Ducrot, le CEO des CFF, estime que la demande dans ces deux secteurs continuera à croître fortement après la pandémie de coronavirus.

/ATS
 

Actualités suivantes