La Rega reçoit une autorisation exceptionnelle de la Confédération

Sauver par tous les temps: une autorisation exceptionnelle de l'Office fédéral de l’aviation ...
La Rega reçoit une autorisation exceptionnelle de la Confédération

La Rega reçoit une autorisation exceptionnelle de la Confédération

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Sauver par tous les temps: une autorisation exceptionnelle de l'Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) permettra dès samedi à la Rega d'effectuer des missions en Suisse centrale également pendant la nuit et par mauvaises conditions météo.

Le mauvais temps ne doit pas constituer un obstacle pour la Rega. Grâce au Low Flight Network (LFN), un réseau suisse d’itinéraires de vol aux instruments à plus basse altitude, les hélicoptères peuvent voler également dans de mauvaises conditions de visibilité, grâce à la procédure de vol aux instruments (IFR) sur des routes prédéfinies, indique vendredi le service de sauvetage aérien dans un communiqué.

Hors des heures d'ouverture

Jusqu'ici, la Rega a pu accomplir ses missions en volant aux instruments en Suisse centrale, mais la journée uniquement, et durant les heures de fonctionnement de l’infrastructure correspondante. A partir de samedi, elle pourra utiliser les approches IFR de nuit sur les aérodromes militaires d'Emmen (LU) et de Meiringen (BE), sans autorisation. C'est ce que permet l'exception accordée par l'OFAC.

Cette simplification des procédures devrait se poursuivre début 2018, avec les autorisations d'approche IFR des hôpitaux de Lucerne et d'Interlaken (BE).

Désormais, l'hélicoptère de la Rega peut emprunter l’itinéraire de vol Nord-Sud au-dessus du col du Gothard également durant la nuit, ce qui bénéficiera aux Tessinois.

300 patients

Le mauvais temps empêche annuellement la Rega de secourir environ 600 personnes par les airs. Grâce à cette nouvelle réglementation, quelque 300 patients supplémentaires dans ces zones devraient bénéficier de l'aide médicale aérienne d’urgence, estime la Rega.

L'objectif final est d'utiliser le réseau LFN dans toute la Suisse et de connecter des nouveaux hôpitaux et régions comme l'Engadine.

/ATS