La Poste a rempli son mandat de service public en 2018

La Poste a rempli son mandat de service universel en 2018. L'accès aux services de paiements ...
La Poste a rempli son mandat de service public en 2018

La Poste a rempli son mandat de service public en 2018

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

La Poste a rempli son mandat de service universel en 2018. L'accès aux services de paiements en espèces a dépassé les exigences fixées par le Conseil fédéral, constate l'Office fédéral de la communication dans son rapport annuel publié jeudi.

En 2018, 96,4% de la population résidente permanente pouvait accéder en 30 minutes au plus, à pied ou en transports publics, à un office de poste où il est possible d'effectuer des paiements en espèces. Cette moyenne nationale dépassait la valeur seuil de 90% fixée dans l'ordonnance sur la poste.

La population a recours à l'ensemble des services de paiement de PostFinance. Le remplacement des ordres de paiement physiques par les ordres de paiement électroniques s'est encore accéléré, avec une diminution de 10% pour les premiers et une augmentation de 12,5% pour les seconds.

Tant le nombre que le volume des versements en espèces diminuent. Les retraits en espèces dans les offices postaux, aux postomats et chez les partenaires (CFF, Migros, etc.) sont également en baisse. Les clients utilisent de plus en plus d'autres moyens de paiement que l'argent liquide.

Changements en 2019

Depuis le 1er janvier 2019, des dispositions plus sévères s'appliquent en matière d'accessibilité. Désormais, celle-ci n'est plus mesurée sur une moyenne nationale mais au niveau cantonal. La Poste doit garantir l'accès à 90% de la population dans chaque canton.

En outre, les services postaux et de paiement doivent dorénavant être accessibles en 20 minutes. Dans les régions où la population ne dispose pas d'un office de poste, mais d'une agence, la Poste est tenue de proposer le service de paiement en espèces au domicile.

En outre, dans les régions urbaines, elle doit exploiter au moins un point d'accès desservi pour 15'000 habitants. Quand ce seuil est dépassé, La Poste doit aménager un point d'accès supplémentaire. Dans son rapport pour 2019, le géant jaune devra prouver pour la première fois qu'elle respecte ces nouvelles dispositions.

/ATS
 

Actualités suivantes