L'islam radical au centre de l'assemblée des délégués UDC

Les délégués de l'UDC se réunissent samedi en assemblée à Frauenfeld. L'islam radical sera ...
L'islam radical au centre de l'assemblée des délégués UDC

L'islam radical au centre de l'assemblée des délégués UDC

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Les délégués de l'UDC se réunissent samedi en assemblée à Frauenfeld. L'islam radical sera au coeur des discussions. Le parti veut établir un état des lieux sur le sujet ainsi qu'un catalogue de mesures et de revendications. Le PBD et les Verts siègent aussi samedi.

Le cas de l'imam radical biennois révélé il y a peu montre qu'il est absolument nécessaire d'intervenir, écrivent le président de l'UDC Albert Rösti et le secrétaire général Gabriel Lüchinger dans la lettre d'invitation. En particulier les communes se sentent laissées pour compte par les cantons et la Confédération.

Le parti de la droite conservatrice annonce d'emblée qu'il ne reconnaîtra jamais l'islam comme religion officielle ni n'acceptera la formation étatique des imams. 'Notre ordre juridique doit être respecté sans restrictions aussi par les musulmans, et des sociétés parallèles islamiques ne doivent en aucun cas être tolérées', conclu l'invitation.

No-Billag chez le PBD et les Verts

Les délégués du PBD et des Verts se rassemblent également samedi, les premiers à Ennenda (GL), dans le canton où le parti a été fondé, les seconds à Riehen (BS). Les deux partis donneront leur mot d'ordre sur l'initiative populaire 'No-Billag'.

Le Parti bourgeois démocratique veut également revenir sur le futur de l'assurance vieillesse et du numérique, selon son invitation. Les Verts devraient eux se prononcer sur la résolution 'Diversité médiatique et qualité médiatique pour la démocratie en Suisse'. Les délégués devront également décider si les Verts soutiennent l'initiative 'Pour une eau potable propre et une alimentation saine'.

/ATS