L'hôtellerie en perte de vitesse au premier trimestre

Le secteur hôtelier helvétique a connu une entame d'année difficile. Entre janvier et mars ...
L'hôtellerie en perte de vitesse au premier trimestre

L'hôtellerie en perte de vitesse au premier trimestre

Photo: KEYSTONE/AP/MICHAEL SOHN

Le secteur hôtelier helvétique a connu une entame d'année difficile. Entre janvier et mars, le nombre de nuitées s'est contracté de 1,1% en rythme annuel, repassant sous le seuil des 9,3 millions.

Sur le seul mois de mars, l'indicateur s'est toutefois redressé (+0,6% sur un an) à 3,35 millions.

La baisse observée au premier trimestre concerne tant les visiteurs indigènes (-0,8% à 4,6 millions) qu'étrangers (-1,5% à 4,7 millions) et touche l'ensemble de la Suisse, à l'exception notable du Tessin, indique l'Office fédéral de la statistique mardi dans son relevé périodique.

Dans le canton italophone, les nuitées hôtelières ont crû de 5,2% sur un an. A l'autre extrémité du tableau, la Suisse du Nord-Ouest est celle qui affiche le repli le plus marqué (-4,7%).

Zurich prisée des étrangers

La Région lémanique, la plus fréquentée avec 2,8 millions de nuitées, a accusé un recul de 2,0%, moins que la Suisse orientale (2,4 millions, -0,3%) l'Espace Mittelland (1,4 million, -1,1%) et Zurich (1,1 million, -0,5%).

Avec moins d'un tiers de touristes locaux (31,1%), la ville des bords de la Limmat est celle qui a accueilli la plus grande part de visiteurs étrangers. A l'inverse, plus d'une nuitée hôtelière sur deux est à mettre au crédit des hôtes indigènes en Suisse centrale, dans l'Espace Mittelland, et près d'une sur trois au Tessin et en Suisse orientale.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus