L'OIT « fière » d'être « au milieu des Genevois » depuis 100 ans

L'Organisation internationale du travail (OIT) est 'fière' de cohabiter avec les 'Genevoises ...
L'OIT « fière » d'être « au milieu des Genevois » depuis 100 ans

L'OIT

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

L'Organisation internationale du travail (OIT) est 'fière' de cohabiter avec les 'Genevoises et les Genevois' depuis 100 ans. Mardi en fin d'après-midi, son directeur général a officiellement ouvert le centenaire de l'institution.

Devant le président du Conseil d'Etat Antonio Hodgers et le maire de Genève Sami Kanaan, Guy Ryder a remercié les autorités locales pour leur 'hospitalité' depuis le lancement de l'OIT. L'organisation 'a toujours dû s'adapter à de nouveaux défis, de nouvelles circonstances', a-t-il encore dit en présence des représentants des 187 Etats membres et des partenaires sociaux et de nombreux collaborateurs.

'Plus que jamais', elle doit 'montrer sa capacité' à être en ligne avec la société. Et de mettre en garde contre la menace pour les valeurs véhiculées par l'OIT si la tendance à 'une perte du dialogue' et 'du compromis' se poursuit dans le monde.

Le lancement de l'OIT, première institution spécialisée des Nations Unies, avait été considéré comme le début du multilatéralisme après la Première Guerre mondiale. Il y a 50 ans, l'organisation avait reçu le Prix Nobel de la Paix. La conférence du centenaire, présidée par la Suisse, doit avoir lieu en juin prochain à Genève.

/ATS
 

Actualités suivantes