L'Etat de Genève veut limiter les voyages en avion

Au sein de l'Etat de Genève, les voyages en avion devraient être limités aux destinations à ...
L'Etat de Genève veut limiter les voyages en avion

L'Etat de Genève veut limiter les voyages en avion

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Au sein de l'Etat de Genève, les voyages en avion devraient être limités aux destinations à plus de 1'200 kilomètres. Selon une motion des Verts adoptée vendredi par le Grand Conseil, la même règle devrait être appliquée aux voyages des élèves du secondaire.

'L'Etat doit être exemplaire en matière de mobilité aérienne', a relevé la Verte Delphine Klopfenstein-Broggini. Et de rappeler que l'aviation contribue pour plus de 18% au changement climatique en Suisse, où les émissions liées à ce secteur ont augmenté de plus de 70% depuis 1990. Or les manifestations des jeunes témoignent de l'inquiétude face à l'urgence climatique.

Adoptée par 52 voix, contre 40 non et une abstention, la motion invite le Conseil d'Etat à modifier le règlement relatif aux frais du personnel de l'administration cantonale. L'objectif est que seuls soient autorisés, à titre exceptionnel et sur demande dûment justifiée, les voyages en avion de plus de 1'200 kilomètres pour un aller simple.

Le gouvernement est prié d'inscrire la même règle dans une directive du Département de l'instruction publique, afin de limiter les voyages d'études du secondaire en avion. Il doit aussi pousser les régies publiques à se fixer des règles similaires par le biais des conventions d'objectifs et des contrats de prestations.

Taxer les billets et le kérosène

A l'instar de leurs homologues vaudois, les députés genevois ont aussi accepté vendredi un texte visant l'introduction d'une taxe incitative sur les billets d'avion. Exerçant son droit d'initiative cantonale, le Grand Conseil a voté par 60 oui, contre 34 non et une abstention, une résolution ad hoc adressée à l'Assemblée fédérale.

L'objectif est, là aussi, d'inciter à utiliser des moyens de transport moins polluants, comme le train. Dans le même ordre d'idée, le Grand Conseil a complété cette résolution en acceptant un amendement d'Ensemble à Gauche pour que la Suisse s'engage pour une taxe sur le kérosène au niveau international.

/ATS
 

Actualités suivantes