Interdiction d'entrée pour les voyageurs depuis la Grande-Bretagne

Les personnes arrivées dès le 14 décembre en Suisse depuis la Grande-Bretagne ou l'Afrique ...
Interdiction d'entrée pour les voyageurs depuis la Grande-Bretagne

Interdiction d'entrée pour les voyageurs depuis la Grande-Bretagne

Photo: KEYSTONE/AP/Peter Dejong

Les personnes arrivées dès le 14 décembre en Suisse depuis la Grande-Bretagne ou l'Afrique du Sud devront se mettre dix jours en quarantaine, a décidé lundi le Conseil fédéral. Une interdiction générale d’entrée a été décrétée pour les voyageurs de ces deux pays.

Tous les ressortissants étrangers arrivant de ces deux pays sont concernés. Les voyages touristiques depuis ces deux pays sont notamment interdits, précise le Conseil fédéral. L'interdiction du transport aérien entre la Suisse et la Grande-Bretagne et l'Afrique du Sud a été inscrite dans l'ordonnance 3 COVID-19. L'interruption des liaisons aériennes entre la Suisse et ces deux pays est en place depuis dimanche à minuit.

Une dérogation à cette interdiction est à l'étude pour les personnes domiciliées en Grande-Bretagne ou en Afrique du Sud qui se trouvent actuellement en Suisse et pour les personnes domiciliées en Suisse se trouvant actuellement dans l'un de ces deux pays. Il est toutefois important d'éviter toute propagation du virus lors de ces voyages.

Depuis le 14 décembre, le nombre de voyageurs britanniques entrés sur le continent par l'Aéroport de Genève s'élève à 6500, a indiqué le directeur général de l'établissement à Keystone-ATS. Le weekend passé, ils étaient 3500. Parmi eux, nombreux sont les skieurs.

Retrait de la libre circulation

Jusqu'au 31 décembre 2020, le Conseil fédéral a retiré aux personnes domiciliées en Grande-Bretagne le droit à la libre circulation. Une interdiction générale d'entrée sur le territoire suisse s'applique ainsi pour les personnes issues de ce pays. La libre circulation des personnes arrivait de toute façon à échéance au 31 décembre 2020 pour les citoyens britanniques, note le gouvernement. Les autorités de Grande-Bretagne et d'Afrique du Sud ont été préalablement informées de ces mesures.

Selon les premiers éléments, la nouvelle souche du coronavirus semble nettement plus contagieuse que la forme connue jusqu'ici. En Suisse, aucun cas de cette nouvelle variante n'a été signalé jusqu'à présent.

Plusieurs pays dont la France, la Belgique, les Pays-Bas, l'Italie, l'Allemagne, l'Irlande ou la Russie, ont également décidé de suspendre temporairement les vols ou les déplacements en provenance du sol britannique, traduisant le sentiment d'inquiétude provoqué par l'apparition de la nouvelle variante du virus.

L'Italie a annoncé dimanche soir avoir détecté un premier cas diagnostiqué par l'hôpital militaire Celio de Rome. Quelques autres contaminations avaient déjà été signalées au Danemark (neuf), ainsi qu'un cas aux Pays-Bas et en Australie.

/ATS