Immigration: Washington va imposer des tarifs douaniers au Mexique

Les Etats-Unis vont imposer dès le 10 juin 'des tarifs douaniers de 5% sur tous les biens en ...
Immigration: Washington va imposer des tarifs douaniers au Mexique

Immigration: Washington va imposer des tarifs douaniers au Mexique

Photo: KEYSTONE/AP/EVAN VUCCI

Les Etats-Unis vont imposer dès le 10 juin 'des tarifs douaniers de 5% sur tous les biens en provenance du Mexique', tant que les immigrés clandestins continuent d'affluer aux Etats-Unis, a déclaré jeudi Donald Trump. Mexico a dénoncé une annonce 'désastreuse'.

'Les droits de douane vont progressivement augmenter tant que le problème de l'immigration clandestine n'est pas résolu. A ce moment-là, les droits de douane seront levés', a expliqué le président américain dans un tweet.

'Si la crise migratoire est atténuée par des actions concrètes de Mexico, dont l'impact sera déterminé par notre seul jugement, les droits de douane seront levés', a précisé M. Trump dans un communiqué publié par la Maison-Blanche. Sinon, ils augmenteront de 5 points de pourcentage chaque mois pour atteindre 25% le 1er octobre, détaille cette même déclaration.

Le président, qui a fait de la lutte contre l'immigration clandestine une de ses priorités lors de la campagne de 2016, a de nombreuses fois accusé le Mexique de complicité passive, affirmant que le gouvernement mexicain ne fait rien pour empêcher l'afflux de migrants venus d'Amérique centrale.

1036 migrants interpellés

'Pendant des années le Mexique ne nous a pas traités équitablement, mais nous affirmons maintenant nos droits en tant que nation souveraine', a redit jeudi M. Trump dans le communiqué publié par la Maison-Blanche.

'Hier, les agents de la police aux frontières ont interpellé le plus grand groupe d'étrangers illégaux à ce jour: 1036 personnes qui ont franchi illégalement la frontière à El Paso', au Texas, à l'aube, a encore tweeté le milliardaire républicain.

Ce groupe, le 'plus grand (...) jamais découvert par les agents de la police aux frontières', était composé en majorité de familles (934 membres de familles) et de mineurs non accompagnés (63), selon la police aux frontières (CBP). Ils viennent s'ajouter 'aux plus de 530'000 étrangers appréhendés ou recensés aux postes-frontières' à la limite avec le Mexique depuis le 1er octobre, précise la CBP.

Cette annonce de M. Trump intervient paradoxalement le jour même où le gouvernement américain a lancé le processus de ratification parlementaire du nouvel accord de libre-échange liant les Etats-Unis au Canada et au Mexique.

Mexico a qualifié cette menace de 'très grave'. 'Si cela devait arriver, nous devons réagir énergiquement', a déclaré un responsable mexicain des affaires étrangères.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus