Harcèlement: la RTS suspend les deux cadres incriminés

La RTS a suspendu les deux cadres incriminés dans un article du Temps de samedi sur des cas ...
Harcèlement: la RTS suspend les deux cadres incriminés

Harcèlement: la RTS suspend les deux cadres incriminés

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

La RTS a suspendu les deux cadres incriminés dans un article du Temps de samedi sur des cas de harcèlement. Deux enquêtes complètes ont été ouvertes. Elles seront confiées à un mandataire externe.

Les deux cadres sont suspendus pour la durée de cette enquête, a annoncé mardi la direction de la RTS dans un message interne aux collaborateurs que Keystone-ATS a pu lire. La direction de la RTS a pris ces 'mesures concrètes et immédiates' après avoir rencontré lundi le Syndicat suisse des mass médias (SSM), accompagné par une représentante du collectif de la Grève des femmes de la RTS.

En préambule, la direction écrit avoir conscience 'que de nombreuses personnes n'ont pas été entendues et nous le regrettons profondément. Nous pensons aux victimes'. 'Nous avons pris la mesure du déficit de confiance qui a abouti à la situation actuelle et sommes déterminés à y mettre fin', souligne-t-elle.

Une des autres mesures consiste en la désignation paritaire d'une personne de confiance qui recueillera les témoignages en toute confidentialité. Son numéro sera communiqué prochainement. Des enquêtes seront menées en fonction des témoignages. La RTS ouvre aussi une enquête sur la chaîne de responsabilités dans le traitement des affaires révélées par Le Temps.

Dans une enquête fouillée, Le Temps révélait samedi des dysfonctionnements au sein de la RTS en épinglant trois collaborateurs, dont l'ex-présentateur star Darius Rochebin. Il est fait état de harcèlement sexuel, de gestes déplacés ou encore d'abus de pouvoir. Un cadre, toujours en poste, aurait fait l'objet d'une quinzaine de plaintes à l'interne pour mobbing, SMS suggestifs et lettres vicieuses, notamment. Or la direction n'aurait pas agi.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus