Fribourg: pas de candidat UDC à la succession de Christian Levrat

L'UDC du canton de Fribourg ne lance finalement pas de candidat pour l'élection complémentaire ...
Fribourg: pas de candidat UDC à la succession de Christian Levrat

Fribourg: pas de candidat UDC à la succession de Christian Levrat

Photo: KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ

L'UDC du canton de Fribourg ne lance finalement pas de candidat pour l'élection complémentaire du 26 septembre à la succession du socialiste Christian Levrat au Conseil des Etats. Le parti entend concentrer ses forces sur les élections cantonales de novembre.

L'élection complémentaire devrait du coup se résumer à une opposition gauche-droite entre le socialiste Carl-Alex Ridoré (49 ans), préfet de la Sarine, et la centriste Isabelle Chassot (56 ans), directrice de l'Office fédéral de la culture et ancienne conseillère d'Etat. Le délai de dépôt des candidatures est fixé à lundi.

Dans son communiqué publié mercredi, l'UDC cantonale dit avoir réalisé une pesée d'intérêts entre le fait d'offrir une alternative de droite aux candidats annoncés par les autres partis et les chances de succès d'une candidature UDC à une élection qui, en outre, précède de quelques semaines les élections cantonales.

Candidats potentiels

Le parti a donc décidé de renoncer pour concentrer ses objectifs sur ces dernières. Le choix de la commission stratégique et du comité directeur de l'UDC fribourgeoise est intervenu 'en dépit de l'intérêt montré par des candidats potentiels de qualité', précise le communiqué signé par son président Christophe Blaumann.

En ce qui concerne les élections cantonales, l'UDC a arrêté 'des objectifs à la fois ambitieux et réalistes', pour tenter de regagner un siège au sein d'un exécutif d'où elle est absente depuis 1996. Le parti dispose notamment d'un ticket à quatre candidats 'de grande valeur', dont une femme (la députée lacoise Gilberte Schär).

Quant à Christian Levrat, il quittera cet automne le Conseil des Etats, après 18 ans passés sous la Coupole fédérale, afin de prendre la présidence de La Poste Suisse. L'ancien président du Parti socialiste suisse et syndicaliste avait précédemment annoncé son intérêt pour le Conseil d'Etat fribourgeois, avant d'y renoncer.

/ATS
 

Actualités suivantes