Emirates: bénéfice semestriel plombé par les coûts du pétrole

Emirates a annoncé jeudi un bénéfice net en recul de 86% au premier semestre à 62 millions ...
Emirates: bénéfice semestriel plombé par les coûts du pétrole

Emirates: bénéfice semestriel plombé par les coûts du pétrole

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

Emirates a annoncé jeudi un bénéfice net en recul de 86% au premier semestre à 62 millions de dollars (presque autant en francs) en raison de la hausse des prix du carburant et d'effets de change négatifs.

La compagnie aérienne basée à Dubaï a par ailleurs annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 10% au premier semestre de son exercice décalé 2018/19, à 13,3 milliards de dollars, et une augmentation de 3% du nombre de passagers transportés (30,1 millions) pour une croissance globale de sa capacité de 3%.

'Le coût élevé du carburant ainsi que la dépréciation des monnaies locales sur des marchés comme l'Inde, le Brésil, l'Angola ou l'Iran ont amoindri notre bénéfice à hauteur d'environ 4,6 milliards AED' (environ 1,25 milliard de francs), a déclaré le PDG d'Emirates Sheikh Ahmed ben Saïd al-Maktoum, cité dans un communiqué.

Selon lui, le secteur du transport aérien fait face à de nombreux 'défis', comme la pression sur les rendements et 'l'incertitude qui pèse sur les conditions économiques et politiques' dans la péninsule arabique et le reste du monde.

'Les six mois à venir seront difficiles, mais les fondations du Groupe Emirates restent solides', a-t-il ajouté.

Au cours des six derniers mois, Emirates a réduit ses effectifs de 1380 personnes pour les ramener à 101'983, en raison d'une 'érosion naturelle des effectifs, conjuguée à un ralentissement du rythme de recrutement', mais aussi de programmes d'optimisation et de réorganisation, a précisé Emirates.

La compagnie s'est équipée de 8 nouveaux avions sur la période, trois Airbus A380 et cinq Boeing 777. Elle doit réceptionner cinq autres appareils d'ici à mars 2019, tandis qu'onze appareils plus anciens seront retirés de sa flotte sur l'ensemble de l'exercice 2018/19.

Sur l'exercice 2017/18, la compagnie avait dégagé un bénéfice net de 762 millions de dollars.

/ATS
 

Actualités suivantes