Deutsche Bahn commande 73 trains pour 2 milliards d'euros à Talgo

LDeutsche Bahn a annoncé mercredi l'une des plus grosses commandes de trains longue distance ...
Deutsche Bahn commande 73 trains pour 2 milliards d'euros à Talgo

Deutsche Bahn commande 73 trains pour 2 milliards d'euros à Talgo

Photo: KEYSTONE/AP/Michael Probst

LDeutsche Bahn a annoncé mercredi l'une des plus grosses commandes de trains longue distance de son histoire, portant sur 73 unités pour près de 2 milliards d'euros (1,93 milliard de francs). L'ordre bénéficiera essentiellement au constructeur espagnol Talgo.

Cette commande constitue le 'deuxième plus grand programme d'approvisionnement en ICE de l'histoire de la Deutsche Bahn', affirme un communiqué du groupe public. L'opérateur allemand est engagé dans un chantier titanesque pour moderniser sa flotte et son réseau, qui se voient reprocher pannes et retards fréquents.

'DB fera l'objet d'une refonte complète dans les années à venir. Cela s'applique aussi bien au réseau ferroviaire qu'à nos trains', a commenté Michael Peterson, membre du conseil d'administration de DB. La majorité de ces nouveaux trains (53) a été achetée au constructeur espagnol Talgo pour un montant de 1,4 milliards d'euros, représentant la plus grosse commande jamais enregistrée par le groupe.

En 2022, seulement 65% des trains longues distance sont arrivés à l'heure. 'En combinaison avec notre ensemble de mesures visant à moderniser le réseau, le rajeunissement de la flotte garantira avant tout une chose: plus de fiabilité d'exploitation', a déclaré le ministre des Transports Volker Wissing.

Réseau veillissant

D'après le gouvernement, le rajeunissement du réseau vieillissant nécéssiterait un investissement de plus de 8,6 milliards d'euros par un sur une décennie. Début 2022, la Deutsche Bahn avait déjà annoncé un investissement record de 13,16 milliards d'euros pour rénover et élargir le réseau.

Avec ces nouveau trains, qui devront être livrés entre 2026 et 2030, l'âge moyen de la flotte passera de 18 à 12 ans. Ils ajouteront en tout 39'000 sièges supplémentaires à la flotte ICE. Ils doivent répondre à 'l'explosion de la demande de mobilité ferroviaire respectueuse de l'environnement'.

L'allemand Siemens Mobility livrera pour sa part 17 trains, après une commande de 43 trains enregistée début 2022 pour 1,5 milliard d'euros. Grâce à des locomotives multi-systèmes, certains de ces trains seront affectés à des liaisons internationales. L'ICE L de Talgo ouvrira une connection directe entre Berlin et Amsterdam à partir d'octobre 2024.

'Les nouvelles voitures intègrent également pour la première fois une nouvelle fenêtre conçue pour améliorer la réception mobile et internet à bord du train', a assuré Talgo, dans un communiqué séparé, alors que le réseau allemand est aussi critiqué pour le manque de fiablité de la connexion internet à bord des trains. À l'avenir, l'ICE L permettra également des liaisons avec le Danemark et l'Autriche, a ajouté la Deutsche Bahn.

/ATS
 

Actualités suivantes