Début de saison terni pour les remontées mécaniques valaisannes

Le début de saison n'a pas été totalement radieux pour les remontées mécaniques valaisannes ...
Début de saison terni pour les remontées mécaniques valaisannes

Début de saison terni pour les remontées mécaniques valaisannes

Photo: KEYSTONE/LEO DUPERREX

Le début de saison n'a pas été totalement radieux pour les remontées mécaniques valaisannes. Si tout était réuni pour une excellente entrée en matière, les caprices de la météo ont quelque peu terni le bilan.

Depuis le début de la saison jusqu'au 15 janvier, les résultats sont meilleurs que ceux de l'an dernier durant la même période. La fréquentation moyenne a augmenté de 15%, a communiqué lundi l'association faîtière Remontées mécaniques valaisannes (RMV).

'Les chiffres sont encourageants' écrit la faîtière, mais 'il reste un petit goût d'inachevé'. La tempête Eleonor a terni le bilan de cette période clef de la saison. La plupart des domaines skiables ont dû fermer en moyenne deux jours durant la période de vacances.

Les deux précédents hivers ont connu un démarrage difficile en raison du manque de neige et du taux de change défavorable. Les fréquentations se sont avérées plus faibles qu'au début des saisons précédentes.

Didier Défago vice-président

Les RMV se sont par ailleurs assuré les services de l'ancien champion olympique valaisan de descente Didier Défago. Elu au comité de l'association faîtière, il a été nommé vice-président, indique le communiqué. Les RMV apportent aussi un soutien unanime au projet de candidature aux JO 2026.

Le comité n'a pas considéré uniquement l'impact des jeux sur le secteur touristique, précise le communiqué. L'utilisation d'infrastructures existantes et la volonté de limiter au maximum les risques financiers ont joué un rôle dans la décision du comité des RMV.

/ATS