Commerçants tessinois aux avant-postes de l'austérité énergétique

Alors que les initiatives destinées à réduire la consommation énergétique restent essentiellement ...
Commerçants tessinois aux avant-postes de l'austérité énergétique

Commerçants tessinois aux avant-postes de l'austérité énergétique

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Alors que les initiatives destinées à réduire la consommation énergétique restent essentiellement laissées à l'appréciation des acteurs privés en Suisse, certains ont décidé de prendre les devants.

'Ces deux dernières années, avec les grosses difficultés que nous avons subies, nous nous sommes adaptés à la situation et nous avons pris des mesures importantes pour nos entreprises', a résumé au micro de la RSI Lorenza Sommaruga, présidente de l'association Federcommercio, rappelant le lourd tribut du secteur à la crise pandémique.

Alors que nombre d'enseignes ont opté pour une réduction de l'illumination de leurs vitrines, 'certains éteindront les lumières dès la fermeture du magasin, à 18h30 ou à 21h00 le jeudi', a précisé la patronne de la faîtière tessinoise.

'Nous avons déjà réduit de manière significative la temporisation de tous les éclairages extérieurs', a indiqué Marco Luchetti, dont la galerie d'art est située en plein coeur du centre historique de Lugano. Pendant les journées de grosse chaleur estivale, il assure avoir également renoncé à l'air conditionné et utilisé seulement des ventilateurs.

Mais tous les commerçants ne sont pas logés à la même enseigne, signale la RSI, en référence aux joailleries, qui en plus des systèmes d'alarmes fonctionnant 24h/24 ont souvent des systèmes d'éclairage destinés à dissuader les délinquants.

Certains ont également laissé transparaître hors caméra qu'ils espéraient que les pouvoirs publics fassent aussi leur part du travail, à l'exception peut-être de la période de Noël, après deux années moroses pour cause de pandémie.

/ATS
 

Articles les plus lus