Colonial Pipeline amorce le redémarrage de son oléoduc

Le groupe Colonial Pipeline a annoncé mercredi avoir 'amorcé' le redémarrage des opérations ...
Colonial Pipeline amorce le redémarrage de son oléoduc

Colonial Pipeline amorce le redémarrage de son oléoduc

Photo: KEYSTONE/AP/Chris Carlson

Le groupe Colonial Pipeline a annoncé mercredi avoir 'amorcé' le redémarrage des opérations de son oléoduc. Un piratage cinq jours plus tôt a conduit à sa fermeture et provoqué la ruée dans les stations-service d'automobilistes craignant une pénurie d'essence.

Le redémarrage des opérations a commencé mercredi vers 17h00 locales (22h00 en Suisse), a précisé le groupe dans un communiqué.

Il faudra cependant 'plusieurs jours' avant un retour à la normale de ce réseau qui transporte 45% de l'essence, du diesel et du kérosène américains depuis les raffineries du Golfe du Mexique vers la côte est américaine.

La situation est en passe d'être sous contrôle, avait assuré, plus tôt, le président américain Joe Biden alors que la panique continuait de se propager parmi les automobilistes à la recherche d'essence sur la côte est américaine.

Plusieurs Etats allant de la Floride à la Virginie ont déclaré l'état d'urgence, renforçant l'affolement des consommateurs qui se sont pressés dans les stations-service, bidons à la main.

Dans son communiqué, Colonial Pipeline prévient que certains marchés pourraient continuer de subir 'des interruptions de service intermittentes pendant la période de redémarrage'.

Mais il assure que le groupe 'déplacera autant d'essence, de diesel et de kérosène que possible en toute sécurité et continuera de le faire jusqu'à un retour à la normale'.

Il souligne que l''objectif principal reste la sécurité'. Dans le cadre de ce processus de redémarrage, Colonial mènera ainsi une série 'complète' d'évaluation de la sécurité des pipelines conformément aux exigences fédérales.

/ATS
 

Actualités suivantes