Chine: ventes au détail en hausse en novembre, mais moins que prévu

Les ventes au détail en Chine ont poursuivi leur tendance à la hausse en novembre, à +10,1% ...
Chine: ventes au détail en hausse en novembre, mais moins que prévu

Chine: ventes au détail en hausse en novembre, mais moins que prévu

Photo: KEYSTONE/AP/Ng Han Guan

Les ventes au détail en Chine ont poursuivi leur tendance à la hausse en novembre, à +10,1% sur un an, selon les chiffres officiels publiés vendredi, mais ont progressé moins que prévu par les analystes alors que la reprise économique reste fragile.

Les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient sur une hausse de 12,5%, la base de comparaison étant faible car à la même époque l'an dernier, la deuxième économie mondiale était encore sous le coup des restrictions anti-Covid.

Indicateur-clé de la consommation des ménages, les ventes au détail sont en progression depuis plusieurs mois, mais d'autres données économiques comme l'accélération de la déflation montrent à quel point la reprise reste poussive.

'La Chine doit encore surmonter certaines difficultés et défis afin de continuer à relancer l'économie', ont concédé cette semaine les principaux dirigeants chinois lors d'une conférence économique du Parti communiste chinois (PCC).

Le pays est aux prises avec plusieurs difficultés: une consommation intérieure atone, un fort chômage chez les jeunes, mais surtout un secteur immobilier en crise, ce qui paralyse tout un pan de l'activité économique, du BTP à l'ameublement.

En novembre toutefois, la production industrielle a grimpé de 6,6%, contre 4,6% un mois plus tôt, selon les chiffres du Bureau national des statistiques (BNS). Un taux supérieur aux attentes des analystes sondés par Bloomberg, qui tablaient sur 5,7%.

Le taux de chômage dans les zones urbaines est lui resté stable à 5,0%.

Les statistiques officielles du chômage en Chine ne mentionnent plus spécifiquement la tranche des 16-24 ans, depuis que le pourcentage des sans-emploi dans cette catégorie a atteint le niveau record de 21,3% en juin dernier.

Pékin a pris plusieurs mesures ces derniers mois pour tenter de relancer son économie, notamment avec l'émission fin octobre d'obligations souveraines pour 1000 milliards de yuans (124 milliards de francs) afin de stimuler les dépenses d'infrastructure.

'Les politiques de régulation macroéconomique sont restées efficaces, la production et l'offre ont augmenté régulièrement, et l'emploi et les prix sont restés généralement stables', note le BNS dans son communiqué vendredi.

En novembre, les ventes d'aliments et de boissons ont bondi de 25,8% sur un an, alors que l'an dernier à pareille date, la Chine était encore en proie aux confinements sanitaires et aux fermetures de commerces.

Selon des chiffres publiés début décembre, les exportations de la Chine ont rebondi de manière inattendue en novembre après six mois de contraction, mais ses importations ont connu un nouveau repli.

/ATS
 

Actualités suivantes