Bâloise et Aevis s'associent dans l'immobilier médical

Bâloise et Aevis Victoria se sont associés dans l'immobilier médical. L'assureur rhénan a investi ...
Bâloise et Aevis s'associent dans l'immobilier médical

Bâloise et Aevis Victoria se sont associés dans l'immobilier médical. L'assureur rhénan a investi 86,5 millions de francs dans Infracore, détenant ainsi 20% de la filiale d'Aevis Victoria, spécialisée dans l'immobilier du secteur de la santé.

'Bâloise diversifie son portefeuille immobilier en Suisse, qui représente actuellement un total de 7,5 milliards de francs', a précisé l'assureur vendredi dans un communiqué.

Infracore, anciennement dénommé Swiss Healthcare Properties, dispose de 34 biens immobiliers d'une surface locative totale de 138'084 mètres carrés dotés de contrats de location à long terme. Ces propriétés bénéficient 'd'une solide position sur le marché suisse des cliniques privées', a ajouté Bâloise.

Ces bâtiments sont principalement loués aux diverses cliniques de Swiss Medical Network, autre filiale du groupe de cliniques privées et d'hôtels d'Aevis Victoria.

L'ouverture du capital d'Infracore permet à ce dernier de poursuivre sa croissance et la consolidation du secteur médical public et privé. Les importants besoins en investissement ces prochaines années représentent une 'opportunité' pour faire croître le portefeuille d'Infracore.

Séparation des structures

Bâloise va également financer les futurs investissements immobiliers d'Infracore grâce à un emprunt de 100 millions de francs, d'une durée de trois ans et assorti d'un coupon de 1,5%.

Dans un communiqué séparé, Aevis Victoria a indiqué conserver 80% du capital-actions d'Infracore, valorisée à 852,5 millions de francs. Les actifs dans le domaine de la santé à Genève de Générale-Beaulieu Immobilière et les hôtels de Swiss Hospitality Properties ne font pas partie de l'opération.

Selon Antoine Hubert, administrateur délégué du groupe fribourgeois, 'ce partenariat avec Bâloise nous permet de clairement séparer l'infrastructure de l'opérationnel dans nos activités dédiées à la santé'. L'opération permet également à Aevis Victoria de renforcer son bilan, a-t-il ajouté.

Bâloise sera représentée au conseil d'administration d'Infracore par Dieter Kräuchi.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus