Alain Berset admet des contacts avec le CEO de Ringier

Le ministre de la santé Alain Berset admet avoir eu connaissance des contacts avec le CEO du ...
Alain Berset admet des contacts avec le CEO de Ringier

Alain Berset admet des contacts avec le directeur de Ringier

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Le ministre de la santé Alain Berset admet avoir eu connaissance des contacts avec le directeur du groupe Ringier pendant la pandémie. Mais rien de confidentiel n'a été échangé, affirme-t-il mercredi soir dans la presse.

Le conseiller fédéral tire à boulets rouges sur le rapport des commissions de gestion (CdG) rendu public il y a deux semaines. 'J'aurais attendu une enquête ouverte', dit-il dans les titres alémaniques du groupe Tamedia.

Le document ressemble, aux yeux du Fribourgeois, à une tentative de prouver que toutes les indiscrétions proviennent du Département fédéral de l'intérieur. 'Je tiens à préciser d'emblée que je ne tolère aucune violation du secret de fonction au sein de mon département', précise-t-il.

'Bien entendu, je savais qu'il y avait des contacts avec le directeur de Ringier', affirme Alain Berset, admettant avoir été parfois présent lors de ces échanges. L'administration a toujours des contacts avec les milieux concernés par les décisions, dit-il.

'Je ne savais pas'

Le ministre de la santé affirme en outre que pas un seul élément du rapport des CdG montre que des informations auraient été utilisées pour influencer les décisions du gouvernement via les médias. Les contacts avec le directeur de Ringier étaient d'une toute autre nature qu'un contact avec un professionnel des médias, dit-il.

Alain Berset affirme en outre avoir pris connaissance des informations confidentielles partagées par son chef de la communication pendant l'enquête. 'Je ne le savais pas, dit-il. Il va de soi que je ne lis ni ne contrôle les emails de mes collaborateurs'.

/ATS