Airbnb et Fribourg concluent un accord sur la taxe de séjour

Airbnb et l'Union fribourgeoise du Tourisme (UFT) ont conclu une convention sur la taxe de ...
Airbnb et Fribourg concluent un accord sur la taxe de séjour

Airbnb et Fribourg concluent un accord sur la taxe de séjour

Photo: KEYSTONE/THOMAS DELLEY

Airbnb et l'Union fribourgeoise du Tourisme (UFT) ont conclu une convention sur la taxe de séjour dans le canton. La plateforme de location la percevra automatiquement lors d'une réservation d'un bien immobilier à partir du 1er février et la reversera à l'UFT.

Avec cette solution numérique, Airbnb vise à réduire la charge administrative pour les organisations touristiques et les hôtes du canton de Fribourg, indique mercredi un communiqué conjoint.

'Nous nous réjouissons de notre coopération avec Airbnb. L'accord signifie une simplification significative de la perception de la taxe de séjour pour les détenteurs d'hébergement ainsi que pour les organisations touristiques', a indiqué Pierre-Alain Morard, directeur de l'UFT, cité dans le communiqué.

Le canton de Fribourg comptait 560 hébergements au début de 2019, a précisé à AWP le directeur de l'UFT tout en relevant qu'il est encore difficile de prédire le montant des taxes qui seront encaissées grâce à cette convention. 'Nous tablons sur quelques dizaines de milliers de nuitées par année', estime M. Morard.

'Mais le plus important c'est l'égalité de traitement pour tous les hébergeurs dans le canton de Fribourg que permet cette convention', a souligné Pierre-Alain Morard.

Cette taxe est de deux à trois francs par nuit et par personne. A l'exemple de Fribourg, Airbnb a déjà conclu en Suisse des accords similaires dans les cantons de Lucerne, Zurich, Bâle-Campagne, Bâle-Ville, Zoug et Schaffhouse.

En Suisse, le site de partage américain est en pleine croissance. En novembre 2019, près de 60'000 objets étaient proposés, une offre qui a doublé en l'espace de trois ans, selon la banque Raiffeisen. L'établissement coopératif ajoute que plus de 450'000 nuitées en Suisse sont réservées chaque mois via Airbnb par une clientèle à 80% étrangère.

La collecte automatisée des taxes de séjour s'effectue avec plus de 400 villes et régions dans le monde et, dans le cadre d'une coopération nationale, avec 23'000 municipalités françaises. A l'échelle mondiale, Airbnb a collecté plus de 2 milliards de dollars en taxes de séjour grâce à ces accords et les a reversés aux communes et organisations touristiques.

/ATS
 

Actualités suivantes