Aide à la presse élargie à la distribution matinale et dominicale

L'aide indirecte à la presse peut être élargie à la distribution des journaux le matin et le ...
Aide à la presse élargie à la distribution matinale et dominicale

Aide à la presse élargie à la distribution matinale et dominicale

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

L'aide indirecte à la presse peut être élargie à la distribution des journaux le matin et le dimanche. Le groupe de travail créé par la Confédération répond favorablement à cette requête des éditeurs. La mesure coûterait 60 millions de francs.

Dans le train de mesures transmis au Parlement fin avril, le Conseil fédéral a notamment prévu d'étendre l'aide indirecte à la presse à tous les quotidiens et hebdomadaires en abonnement. Le plafonnement du tirage à 40'000 exemplaires est supprimée.

Ce soutien consiste en des rabais sur la distribution des journaux par La Poste. La distribution matinale et dominicale, assurée par des organisations de distribution spécialisées, n'en fait pas partie, ce que les éditeurs avaient déploré.

Dans un rapport publié lundi, le groupe de travail mis sur pied par le Département fédéral de la communication estime qu'il est possible d'élargir ce soutien à la distribution matinale et dominicale. Cette mesure permettra de répondre au développement dynamique du marché, selon lui.

Dans le modèle proposé, les éditeurs sont libres de répartir les envois entre les distributions matinale et régulière, mais aussi de choisir leur partenaire de distribution matinale. La contribution fédérale serait allouée par des organisations de distribution accréditées. Elles devraient répercuter entièrement le rabais sur la distribution aux titres soutenus.

Cinq centimes de moins

L'élargissement de l'aide à la distribution matinale et dominicale pourrait offrir un rabais à 270 millions d'exemplaires de journaux en plus. Le groupe de travail propose que le rabais par exemplaire soit légèrement moins élevé pour ces journaux que pour ceux distribués par La Poste. L'objectif est d'éviter que les éditeurs ne recourent davantage à la distribution matinale.

Ainsi, le groupe de travail propose un rabais de 22 centimes par exemplaire pour la distribution matinale et dominicale. Le rabais actuel pour la distribution régulière s'élève à 27 centimes.

Le Conseil des Etats s'attaquera au train de mesures du Conseil fédéral en faveur de la presse lors de la session qui démarre la semaine prochaine. Outre l'aide indirecte à la presse, le paquet contient aussi un soutien aux médias en ligne et des mesures générales d'aide aux médias électronique.

Par ailleurs, durement touchées par la crise du coronavirus, radios, télévisions et presse écrite recevront une aide immédiate grâce à deux ordonnances de nécessité adoptée par le Conseil fédéral. Quarante millions proviennent de la redevance et 17,5 des caisses fédérales.

Le groupe de travail est dirigé par l'Office fédéral de la communication. Il est composé de représentants des éditeurs, des organisations de distribution matinale et de La Poste.

/ATS