Didier Burkhalter rencontre son homologue chinois Wang Yi

Didier Burkhalter a rencontré lundi à Neuchâtel son homologue chinois Wang Yi, en visite officielle ...
Didier Burkhalter rencontre son homologue chinois Wang Yi

Didier Burkhalter rencontre son homologue chinois Wang Yi

Photo: Keystone

Didier Burkhalter a rencontré lundi à Neuchâtel son homologue chinois Wang Yi, en visite officielle de ce dernier en Suisse. Entre autres sujets bilatéraux, il a été question de la visite d'Etat que doit effectuer le président chinois en Suisse début 2017.

Le chef de la diplomatie suisse Didier Burkhalter a rencontré lundi à Neuchâtel son homologue chinois Wang Yi, à l’occasion d’une visite officielle de ce dernier en Suisse. Entre autres sujets bilatéraux, il a été question de la visite d'Etat que doit effectuer le président chinois en Suisse début 2017.

Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a reçu le ministre des Affaires étrangères chinois à l'Hôtel du Peyrou, à Neuchâtel, en fin de matinée. Les discussions officielles - dans le cadre de la 7e ronde du dialogue politique entre la Suisse et la Chine - ont été suivies par un déjeuner, a indiqué le Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) dans un communiqué.

Nombreux domaines évoqués

Au cours de ces entretiens, le conseiller fédéral Didier Burkhalter et le ministre Wang Yi - accompagnés de leur délégation - 'se sont félicités du développement constant des relations bilatérales dans les domaines politique, économique, migratoire et financier', a poursuivi le DFAE.

Les délégations ont également parlé de la visite d'Etat que le président chinois XI Jinping doit effectuer en Suisse début 2017. Les préparatifs en vue de cette visite sont en cours. Pour rappel, le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann avait transmis une invitation au président chinois lors d'un déplacement en Chine en avril 2016.

Selon le site du journal britannique Financial Times le 6 décembre dernier, cette visite d'Etat coïnciderait avec la venue Xi Jinping au Forum économique mondial (WEF), qui débute le 17 janvier prochain à Davos (GR).

Droits de l'homme

La question des droits de l'homme a également été abordée notamment via l'importance que la Suisse accorde au Conseil des droits de l'homme. La Suisse et la Chine mènent un dialogue sur le sujet depuis 1991, la dernière réunion à ce sujet s'étant tenue à Pékin en mai 2016, a rappelé le département.

MM. Burkhalter et Wang ont finalement évoqué différents sujets en lien avec l'actualité internationale. Ils ont notamment parlé de la situation en Syrie et de la sécurité en Asie.

Avant son déplacement à Neuchâtel, le chef de la diplomatie chinoise avait été reçu à Berne en début de matinée par le président de la Confédération à l'occasion d'une visite de courtoisie.

Activité économique 'prometteuse'

Au cours de l'entretien, Johann Schneider-Ammann a évoqué les premiers effets de l'accord de libre-échange avec la Chine et constaté une augmentation prometteuse de l'activité de l'économie suisse d'exportation sur ce marché depuis l'entrée en vigueur de l'accord. Les perspectives de l'espace économique asiatique ont aussi fait l'objet d'un échange de vues.

Lors de sa visite en Chine en avril, M. Schneider-Ammann avait exprimé sa satisfaction d'avoir signé avec ses hôtes un 'partenariat stratégique innovateur'.

Sur le plan économique, la Chine est le partenaire commercial le plus important de la Suisse en Asie. Pour l'année 2015, un volume total d'échange bilatéral de plus de 31 milliards de francs a été enregistré, marquant une augmentation de 9% par rapport à l'année précédente.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes