Vaud: les décès ont doublé en deux jours

Le canton de Vaud compte désormais 38 décès liés au Covid-19. Ce total a quasiment doublé en ...
Vaud: les décès ont doublé en deux jours

Trente-huit décès et 11'000 demandes de chômage partiel: le canton de Vaud continue d'être l'un des plus touchés en Suisse par la crise du coronavirus. Les autorités s'inquiètent notamment du comportement de certains jeunes, peu soucieux des règles en vigueur.

Le nombre de morts liés au Covid-19 dans les hôpitaux vaudois a quasiment doublé en deux jours. Il est passé de 21 mercredi à 38 vendredi. 'La progression est régulière, mais elle n'est pas exponentielle', a commenté le médecin cantonal Karim Boubaker lors d'un point presse.

Le nombre des hospitalisations en cours a franchi la barre des 300 personnes, à 327 dont 66 aux soins intensifs. 'Dans le canton de Vaud, notre système de santé est basé sur de nombreux prestataires de soins, dont le fonctionnement est bas voire inexistant', a-t-il remarqué. 'Le canton peut donc faire face ces prochains jours à une hausse progressive des hospitalisations', a-t-il affirmé.

Inquiétudes pour les jeunes

Le médecin cantonal a, encore une fois, rappelé que le Covid-19 ne touchait pas uniquement les personnes âgées ou à risque. Un avertissement adressé aux plus jeunes, dont certains ne se sentent pas concernés.

La conseillère d'Etat Béatrice Métraux a ainsi reconnu 'une grande inquiétude' au sujet des jeunes qui ne suivent pas les directives fédérales (groupe de 5 personnes au maximum, 2 mètres entre les personnes). 'Nous appelons ces jeunes, mais aussi leurs parents, à respecter les règles', a insisté la cheffe du Département de la sécurité.

'Certains comportements à risque viennent de gens qui se sentent à l'abri. Or tout le monde peut tomber malade et avoir besoin d'une assistance respiratoire', a ajouté sa collègue Nuria Gorrite, présidente du gouvernement vaudois.

Aide à l'agriculture

Canton le plus touché avec le Tessin et Bâle-Ville au niveau sanitaire, Vaud l'est aussi sur le plan économique. Environ 11'000 demandes de chômage partiel ont été adressées par les entreprises vaudoises. 'Un chiffre considérable', a noté le ministre de l'économie Philippe Leuba, rappelant que 51'000 demandes avaient été adressées pour l'ensemble de la Suisse.

M. Leuba a expliqué que, selon une première projection, 10'000 de ces demandes vaudoises pourraient être traitées avant la fin avril par la caisse cantonale de chômage. 'Cela va permettre le versement des salaires d'avril', a-t-il dit.

Toujours au niveau économique, M. Leuba a annoncé qu'une plateforme a été élaborée pour trouver de la main-d'oeuvre pour les agriculteurs et les viticulteurs vaudois, notamment auprès de bénévoles. L'objectif est de 'susciter la solidarité dans la population', a-t-il dit.

L'autre défi des autorités consistera à assurer la venue en Suisse des travailleurs étrangers habituellement affectés aux champs ou aux vignes, a ajouté M. Leuba.

/ATS
 

Actualités suivantes