Une délégation de fedpol se rendra à la Coupe du monde en Russie

L'Office fédéral de la police (fedpol) enverra une délégation de cinq personnes en Russie pour ...
Une délégation de fedpol se rendra à la Coupe du monde en Russie

Une délégation de fedpol se rendra à la Coupe du monde en Russie

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

L'Office fédéral de la police (fedpol) enverra une délégation de cinq personnes en Russie pour la phase finale de la Coupe du monde de football. Cette équipe devra contribuer à la sécurité de l'événement, en particulier en ce qui concerne les matches de la Suisse.

'L'objectif est que les supporters helvétiques se sentent en sécurité, bien protégés et bienvenus en Russie', a souligné fedpol sur son site internet. L'envoi de cette délégation s'effectue conformément à la demande adressée à tous les Etats participants par le ministère russe de l'intérieur.

La délégation suisse n'est pas armée et n'interviendra pas en cas d'interpellation ou d'incidents, a précisé samedi à KEYSTONE-ATS la porte-parole de fedpol Lulzana Musliu. La conduite de l'engagement est du ressort des autorités russes.

Deux officiers de liaison de fedpol contribueront à la sécurité de l'événement au sein du Centre de coopération policière internationale. Outre l'échange d'informations pour l'analyse continue des risques, ils soutiennent également l'équipe mobile qui se trouve sur le terrain.

Deux 'spotters', des policiers spécialisés dans le repérage des hooligans, et une collaboratrice russophone de fedpol seront mobilisés dans les villes hôtes de Rostov-sur-le-Don, Kaliningrad et Nijni Novgorod, où la Suisse disputera ses matches de groupes.

Potentiel match à risque

Cette équipe mobile fournira aux autorités locales des informations sur les supporters de l'équipe suisse. Fedpol peut en outre prononcer des interdictions de se rendre dans un pays donné à l'encontre de supporters violents.

L'équipe fera le lien entre les supporters suisses et les autorités de sécurité russes, par exemple en ce qui concerne l'organisation de cortèges de supporters.

Le match contre la Serbie le 22 juin à Kaliningrad est potentiellement à risque. Par le passé, des incidents ont eu lieu en marge des matches de la Serbie, relève la porte-parole de fedpol.

Les supporters helvétiques devront s'adapter à la culture policière du pays d'accueil. Les interpellations peuvent par exemple être beaucoup plus musclées à l'étranger, ce qui devrait être le cas en Russie, précise Lulzana Musliu.

Les supporters peuvent consulter les recommandations de voyage sur le site du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) ou le guide des fans de la FIFA. La durée de la mission de la délégation, qui se rendra dès lundi en Russie, dépendra des performances sportives de l'équipe nationale, précise fedpol.

/ATS
 

Actualités suivantes