Un tiers des Suisses ont déjà eu un conflit avec leurs voisins

Près d'un tiers des Suisses ont déjà eu un conflit avec leurs voisins. Les raisons les plus ...
Un tiers des Suisses ont déjà eu un conflit avec leurs voisins

Un tiers des Suisses ont déjà eu un conflit avec leurs voisins

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Près d'un tiers des Suisses ont déjà eu un conflit avec leurs voisins. Les raisons les plus fréquentes sont les problèmes liés au bruit, à l'utilisation de la buanderie commune ou des places de parc, ainsi que les litiges fonciers, indique un sondage publié mardi.

Selon l'enquête de l'institut zurichois Marketagent, les perturbations liées au bruit provoquent près de la moitié des tensions (45%), devant le non-respect du plan d'utilisation de la chambre à lessive ou une buanderie laissée sale par le précédent utilisateur (22%) ainsi que les problèmes liés au parking (21%).

De nombreuses frictions sont également dues à des problèmes concernant les limites de la propriété (clôtures, plantes, etc.). Ou à l'entreposage d'objets personnels dans les espaces communs d'un immeuble, comme les escaliers.

L'enquête montre que seules 43% des personnes interrogées ont dit avoir cherché le dialogue avec leurs voisins. Un quart (24%) se sont énervées en silence et 22% se sont adressées à leur gérance. Sept pourcents ont appelé la police.

Plus d'un tiers des personnes qui ont déjà eu un conflit avec leurs voisins ont trouvé cela pénible. Pour 80% des sondés, la responsabilité du litige incombe aux voisins.

Au total, les deux tiers des personnes interrogées ont jugé avoir une relation 'assez bonne' (46%) ou 'très bonne' (22%) avec leurs voisins. Seuls 6% la jugent mauvaise.

Le sondage a été mené entre le 2 et le 14 avril auprès de 1047 habitants de Suisse romande et alémanique âgés de 14 à 74 ans. La marge d'erreur et de +/- 3,2 points de pourcentage.

/ATS
 

Actualités suivantes