Un mois de décembre spécialement doux

La Suisse a vécu un début d'hiver particulièrement doux en 2019. Certaines vallées à foehn ...
Un mois de décembre spécialement doux

Un mois de décembre spécialement doux

Photo: KEYSTONE/JCB

La Suisse a vécu un début d'hiver particulièrement doux en 2019. Certaines vallées à foehn du nord des Alpes ont même enregistré en décembre les températures les plus chaudes depuis le début des mesures en 1864.

Au Sud des Alpes, le dernier mois de l'année a été le plus arrosé de ces 50 dernières années. Pendant la période durant laquelle a sévi le foehn, du 15 au 20 décembre, les précipitations y ont été continues.

Le Nord des Alpes a quant à lui été alimenté par l'air très doux de la Méditerranée occidentale. En dessous de 1000 m, le réchauffement enregistré dans cette région a été de 2,5 degrés par rapport à la période préindustrielle.

2019 année à foehn

Sur l'ensemble de la Suisse, le mois de décembre s'est réchauffé en moyenne de 2,2 degrés depuis cette époque de la fin du 19e siècle. A Lugano, la moyenne de décembre a même augmenté de 2,6 degrés.

Dans les régions de plaine du Sud des Alpes, les mois de décembre avec une température moyenne inférieure à 0 degré sont devenus extrêmement rares. Ils ne sont plus apparus depuis plus de 100 ans, observe MétéoSuisse. En 2019, elle s'est fixée à 4,5 degrés.

Le foehn a été l'élément météorologique dominant de cette période. Ce courant n'a pas seulement occasionné les records de décembre, mais il a marqué toute l'année par sa fréquence, relève l'Office fédéral de météorologie.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus