Un camion de pompier lausannois envoyé à Valparaiso

Un véhicule du service de protection et sauvetage Lausanne (SPSL) est parti mardi pour Valparaiso ...
Un camion de pompier lausannois envoyé à Valparaiso

Un camion de pompier lausannois envoyé à Valparaiso

Photo: Keystone

Un véhicule du service de protection et sauvetage Lausanne (SPSL) est parti mardi pour Valparaiso au Chili. Un accord a été passé entre la Ville et l’ambassade du Chili, afin que Valparaiso puisse bénéficier de véhicules et de matériel retiré du service à Lausanne.

'L'engin est parti ce matin par transporteur direction la Belgique, d'où il prendra le bateau pour Valparaiso', a déclaré à l'ats Michel Gandillon, officier de presse au SPSL. L'idée est de donner une seconde vie à du matériel qui n'est plus aux normes suisses, mais qui est encore en très bon état.

Encore quinze ans

Entré en fonction en 1996, le tonne-pompe, répondant au doux nom de Losa 23, a été mis hors-service et remplacé en 2015 contre un nouvel engin, comme le prévoit le renouvellement régulier des véhicules d’intervention des sapeurs-pompiers vaudois. Selon le processus mis en place à la Ville, il a été proposé aux enchères sans trouver d’acquéreur, précise le communiqué.

A Valparaiso, où le manque de matériel de sauvetage est flagrant, Losa 23 pourra être utilisé encore pendant une quinzaine d'années. C'est mieux que d'être stocké dans un garage, note M. Gandillon. L'opération a été réalisée à la demande de l’ambassade du Chili qui assume le transport et les frais qui en découlent.

Actions à poursuivre

Lausanne se réjouit de donner une deuxième vie à son matériel. La Ville souhaite pérenniser ces actions d’entraide qui concrétisent la solidarité entre sapeurs-pompiers et entre Lausanne et Valparaiso. D’autres opérations analogues pourraient être menées à l’avenir.

Valparaiso, ville de 300'000 habitants, a déjà subi plusieurs incendies conséquents, a rappelé l'officier de presse. En 2014 notamment, un incendie avait fait 15 morts, détruit 2900 foyers et touché 12 ́500 personnes.

Visitée chaque année par des milliers de touristes chiliens et étrangers, la ville est connue pour ses rues escarpées, ses ruelles typiques, son tramway. Elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes