Un air chaud et printanier souffle sur la Suisse

Après la pluie et des températures extrêmement douces pour la saison, la neige devrait faire ...
Un air chaud et printanier souffle sur la Suisse

Un air chaud et printanier souffle sur la Suisse

Photo: Keystone

Après la pluie et des températures extrêmement douces pour la saison, la neige devrait faire son retour en Suisse dès jeudi. Avec de très faibles précipitations, le Tessin en revanche n'en a pas fini avec la sécheresse.

Un courant d'Ouest fait souffler un air doux et printanier, a expliqué lundi à l'ats Andreas Asch de MeteoSuisse. Ce ne sont pas encore pour autant des températures record pour la saison.

Le mercure a oscillé entre 12 et 17 degrés lundi, aussi bien au nord qu'au sud des Alpes. Les températures ont été particulièrement élevées pour la saison en Suisse centrale, relève MeteoSuisse. Giswil (OW) a ainsi enregistré 17 degrés et Lucerne 16.

Plus au sud, le mercure a même grimpé jusqu'à 20 degrés localement grâce au föhn, relève MeteoNews. La limite du zéro degré se situait à 3500 mètres.

Mais que les stations de ski se rassurent. L'hiver devrait faire son retour dans la nuit de mercredi à jeudi, selon les météorologues. La limite des chutes de neige devrait se situer entre 800 et 1500 mètres.

'Sécheresse exceptionnelle'

Au Tessin en revanche, la sécheresse règne toujours. Alors que le reste de la Suisse a passablement été arrosé en janvier, les précipitations se font rares dans le canton transalpin. La Suisse méridionale avait pourtant déjà enregistré des températures records pour la saison en novembre et décembre.

Si on considère les mois de novembre, décembre et janvier, on peut parler de 'sécheresse exceptionnelle', a résumé Fosco Spinedi de MeteoSuisse à Locarno.

Il n'est pas rare que le Tessin soit touché par une période de sécheresse en hiver, mais celle-ci est généralement précédée par une phase de précipitations en automne. Ce qui n'était pas le cas cette fois, d'après Fosco Spinedi.

Résultat, le niveau actuel du lac majeur se trouve à environ un mètre en dessous de la moyenne. Cette sécheresse inquiète également les milieux agricoles qui commenceront de planter dans les prochaines semaines.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus