Ultimatum pour 17 chalets de la rive sud du lac de Neuchâtel

Le démantèlement des chalets construits sur le site marécageux de la rive sud du lac de Neuchâtel ...
Ultimatum pour 17 chalets de la rive sud du lac de Neuchâtel

Le démantèlement des chalets construits sur le site marécageux de la rive sud du lac de Neuchâtel semble se préciser. Dix-sept propriétaires ont reçu l'injonction de détruire leur construction et de remettre en état le terrain pour le 1er juillet 2020 à midi.

'Ce délai est perçu comme extrêmement injuste et absurde par les propriétaires qui ne pourront pas vivre un dernier été dans leur chalet après cinq générations de présence harmonieuse', a dénoncé mercredi l'Association des riverains. Selon ARSUD, l'ultimatum concerne 17 chalets sis sur la commune de Vully-les-Lacs.

L'association promet de se battre 'jusqu'au bout' contre cette 'nouvelle offensive de l'administration vaudoise'. Cette procédure administrative fait 'totalement fi' des pétitions munies de 22'000 signatures remises aux parlements fribourgeois et vaudois. Celles-ci demandaient de revenir aux compromis votés en 2007 et 2008: la signature de contrats-nature permettant le sauvetage des chalets.

Initiative pas exclue

Le Grand Conseil vaudois n'ayant pas encore traité cette pétition, il s'agit d'un 'déficit démocratique manifeste et grave', estime l'association. Celle-ci n'exclut pas de lancer une initiative populaire, 'au vu de la forte mobilisation populaire qui s'est manifestée en faveur des chalets', indique ARSUD dans un communiqué.

Pour rappel, le maintien ou non de ces chalets construits dans la Grand Cariçaie, sur territoire vaudois et fribourgeois, s'apparente à un long serpent de mer. Ce conflit juridico-politique dure depuis la fin des année 1990.

/ATS
 

Actualités suivantes