Ueli Maurer devrait demander 1,1 milliard de plus cette année

Le deuxième programme d'armement pour 2015 devrait coûter 1,1 milliard de francs. D'ici 2020 ...
Ueli Maurer devrait demander 1,1 milliard de plus cette année

Ueli Maurer devrait demander 1,1 milliard de plus cette année

Photo: Keystone

Le deuxième programme d'armement pour 2015 devrait coûter 1,1 milliard de francs. D'ici 2020, le DDPS prévoit d'investir 6 milliards dans l'achat de matériel militaire. Une somme nécessaire, selon lui, pour garantir à l'armée un équipement 'moderne et complet'.

Le 'Blick' a publié lundi la liste des achats prévus ces prochaines années. Le Conseil fédéral en a pris connaissance et confirmé cette planification en décembre. Rien n'a changé depuis, a précisé le Département fédéral de la défense (DDPS) à l'ats. Pas possible pour lui de dire à ce stade quel impact auront les programmes d'économies en cours d'élaboration à la Confédération ou la volonté du Conseil des Etats d'acheter un avion de transport.

Le National se penchera durant la session de juin sur le premier programme d'armement 2015, devisé à 542 millions et prévoyant entre autres l'acquisition de drones israéliens. Lorsqu'il l'a présenté, le ministre de la défense avait déjà annoncé qu'il reviendrait avec une deuxième liste d'achats. Après le refus du Gripen, des millions sont désormais à disposition.

Selon la liste publiée par le 'Blick' et dont l'ats s'est procurée une copie, le programme 'bis' devrait porter sur 1,1 milliard: 500 millions pour la modernisation de 1900 véhicules DURO, 400 millions pour le remplacement de composants utilisés dans la communication, 100 millions pour la prolongation de l'utilisation de canons anti-aériens et 100 millions pour l'acquisition de munitions.

Le programme d'armement 2016 devrait lui aussi afficher 1,1 milliard, dont 350 millions pour un système de mortier et 250 millions pour un système portable de lance-grenades. La facture devrait s'élever à 900 millions en 2017, dont 700 millions pour un système de défense sol-air de portée moyenne.

En 2018, le DDPS devrait vraisemblablement entamer l'évaluation de l'achat de nouveaux avions de combat pour répondre à l'échec du Gripen l'an dernier devant le peuple. En attendant, il devrait proposer de dépenser 560 millions pour continuer d'utiliser les FA-18. Le programme d'armement devrait s'élever à 800 millions en 2018, celui de 2019 à 600 millions et celui de 2020 à 900 millions.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus