Trois policiers blessés à Neuchâtel lors d'une interpellation

Trois gendarmes ont été blessés mercredi à Neuchâtel par un individu en proie à des troubles ...
Trois policiers blessés à Neuchâtel lors d'une interpellation

Trois policiers blessés à Neuchâtel lors d'une interpellation

Photo: Keystone

Trois gendarmes ont été blessés mercredi à Neuchâtel par un individu en proie à des troubles psychiques. L'un des agents devra être opéré à la main et sera en arrêt de travail pour plusieurs semaines, a annoncé la police neuchâteloise.

Vers 12h30, le centre d'urgence psychiatrique neuchâtelois a informé la police qu'un individu perturbé avait quitté l'établissement sans autorisation. Il a été repéré quelques minutes plus tard par une patrouille aux Jeunes-Rives à Neuchâtel.

Les gendarmes ont tenté de l'interpeller, mais il les a invectivé et agressé et s'est montré particulièrement violent, écrit la police.

Mesures de contrainte

Deux patrouilles sont intervenues en renfort et les policiers ont dû utiliser des moyens de contrainte afin de maîtriser l'individu. Celui-ci n'a pas été blessé.

Après avoir été neutralisé par les gendarmes, une ambulance a pris en charge l'agresseur, qui a été transporté sous escorte policière dans un premier temps à l'hôpital, puis dans une unité psychiatrique.

Durant l'intervention, un gendarme a été sérieusement blessé à une main. Il devra subir une intervention chirurgicale et est en arrêt de travail pour plusieurs semaines. Les deux autres policiers ont été plus légèrement touchés. Les trois hommes ont pu quitter l'hôpital en début de soirée.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus