Trois militaires jugés coupables de l'accident de char à Bure (JU)

Les trois militaires impliqués dans l'accident de char de Bure (JU) de novembre 2010 ont chacun ...
Trois militaires jugés coupables de l'accident de char à Bure (JU)

Trois militaires jugés coupables de l'accident de char à Bure (JU)

Photo: Keystone

Les trois militaires impliqués dans l'accident de char de Bure (JU) de novembre 2010 ont chacun été jugés coupables de différentes infractions. Aucune peine n'a été prononcée, selon le jugement de la cour militaire de Coire rendu jeudi.

Le supérieur, qui avait mis en danger ses soldats en ne respectant pas les distances de sécurité, a été reconnu coupable de lésions corporelles par négligence ainsi que de mise en danger de subalternes. Selon le jugement, il n'a néanmoins pas fait preuve d'abus ni de gaspillage de matériel et n'a pas enfreint le Code de la route.

Le conducteur du dernier char qui n'avait pas freiné immédiatement lorsque la poussière masquait la vue du char le précédant, n'a pas été reconnu coupable d'infraction grave au Code de la route. Il est en revanche tenu responsable de lésion corporelle par négligence ainsi que d'abus et de gaspillage de matériel, également par négligence.

Le deuxième conducteur jugé, chez qui des traces d'ecstasy, de cannabis et de cocaïne avaient été retrouvées dans le sang, a été jugé non coupable d'avoir pris le volant dans un état d'incapacité de conduite. Les juges n'ont pas non plus retenu le chef d'accusation de 'consommation non autorisée de stupéfiant'.

Il est par contre coupable d''inobservation des prescriptions de service sur l'interdiction générale de consommation de drogue et d'alcool pendant le temps de travail'.

850 francs de frais et pas de peine

Aucune peine n'a été prononcée contre les trois militaires. Ils sont néanmoins tenus de payer des frais de justice se montant à 850 francs chacun.

Le 9 novembre 2010, dans le cadre de l'exercice 'attaco', trois chars de grenadiers de type piranha étaient entrés en collision sur la Place d'armes de Bure (JU). Le lieutenant avait ordonné aux véhicules de tenir une distance de dix mètres à une vitesse de 80 km/h.

Cette distance est inférieure à celle nécessaire pour freiner à cette vitesse (58 mètres). Dans un virage, le véhicule en fin de convoi avait percuté celui qui le précédait, qui avait ensuite percuté le second véhicule de la file. Au total, 26 soldats avaient été blessés sur les 30 qui composaient le convoi. Les dégâts s'élèvent à 457'539 francs.

/ATS
 

Actualités suivantes