Trois anciens du FC Thoune relaxés de l'accusation de viol

Le tribunal régional de l'Oberland bernois a relaxé vendredi trois anciens joueurs du FC Thoune ...
Trois anciens du FC Thoune relaxés de l'accusation de viol

Trois anciens du FC Thoune relaxés de l'accusation de viol

Photo: Keystone

Le tribunal régional de l'Oberland bernois a relaxé vendredi trois anciens joueurs du FC Thoune. Les trois hommes, qui ne sont plus actifs dans le club depuis longtemps, étaient accusés de contrainte et de viol pour des faits remontant à 2006.

A l'époque, une femme avait passé la nuit chez l'un des joueurs, auquel elle se sentait émotionnellement très liée. Deux collègues footballeurs étaient également présents dans l'appartement. Dans le courant de la soirée, les quatre se sont livrés à des actes sexuels.

Plus de trois ans après, la femme a porté plainte. Elle affirme avoir été plaquée contre un sofa et battue. Les trois hommes, des joueurs connus à l'époque, parlaient en revanche de relations sexuelles consenties.

Doutes

Le doute profite aux accusés, a estimé le président du tribunal. On ne peut dire si la femme s'est réellement débattue contre ces actes. Un refus clairement reconnaissable est toutefois nécessaire pour une inculpation des trois hommes.

Or la plaignante semble plutôt avoir été tiraillée entre les pressions exercées par son ami et son propre consentement à des relations à quatre. Il ne fait pas de doute que certaines choses qui ont déplu à la plaignante se sont passées ce soir-là, a ajouté le président du tribunal.

La soeur de la femme a déclaré devant le tribunal que la plaignante, lorsqu'elle est mise sous pression, a tendance à céder plutôt que de chercher la confrontation.

Tribunal fédéral

Elle a tenté d'oublier les faits, ce qui n'a manifestement pas réussi. Ce n'est donc que trois ans plus tard qu'elle a porté plainte. En février 2013, le Ministère public bernois a classé l'affaire par manque de preuves. Une décision confirmée par la Cour suprême bernoise, mais pas par le Tribunal fédéral.

Ce dernier était d'avis que la procédure ne devait être arrêtée qu'en cas d'indices clairs d'impunité. Si la probabilité d'un acquittement était égale à celle d'une condamnation, l'enquête devait se poursuivre.

Le procès a donc repris au tribunal régional de Thoune, dans un premier temps à l'exclusion des médias. Ceux-ci n'ont été admis que vendredi pour l'annonce du verdict. L'avocat de la plaignante s'est montré déçu. Il appartient à sa cliente de savoir si elle entend faire recours.

Une autre affaire

Le FC Thoune avait vécu une saison exceptionnelle en 2005. Ce nain du football, au budget minimal, avait surpris le monde du ballon rond en se qualifiant pour la ligue des champions de l'UEFA.

Après cette ascension fulgurante, la chute a été rude. En 2007 éclatait une affaire de relations sexuelles avec une fan mineure. La jeune fille avait consenti aux actes. Treize personnes s'étaient retrouvées sur le banc des accusés, dont plusieurs anciens joueurs de l'équipe professionnelle du club. Certains des accusés avaient écopé d'amendes ou de peines pécuniaires avec sursis.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes