Tribunal criminel de Vevey: six ans d’emprisonnement pour matricide

Le Tribunal criminel de Vevey (VD) a condamné mardi un homme de 50 ans à 6 ans d’emprisonnement ...
Tribunal criminel de Vevey: six ans d’emprisonnement pour matricide

Tribunal criminel de Vevey: six ans d’emprisonnement pour matricide

Photo: Keystone

Le Tribunal criminel de Vevey (VD) a condamné mardi un homme de 50 ans à 6 ans d’emprisonnement. Il a été reconnu coupable du meurtre de sa mère, survenu en novembre 2011 dans leur appartement de Lutry (VD).

La peine infligée pour meurtre par omission est inférieure aux 9 ans qu’avait requis le Ministère public, les juges ayant tenu compte de la relation que l’homme entretenait avec sa mère et du fait qu’elle acceptait la situation dans laquelle ils vivaient. L’homme, dont l’arrestation a été ordonnée lundi, a été maintenu en détention.

Vase clos

Fils d’un riche homme d’affaires iranien et de la défunte, l’homme a toujours vécu avec sa mère. A partir de 2008, tous deux ont habité en vase clos à Lutry et se sont peu à peu coupés du monde. Bien que la mère soit millionnaire, ils limitaient leurs dépenses à l’extrême, renonçant notamment à chauffer leur appartement en hiver.

Après plusieurs années d’une vie menée selon l’accusation 'dans des conditions de vie et d’hygiène déplorables', dans une pièce qui tenait 'du dépotoir', la victime a subi une chute en février 2011. Les policiers arrivés sur place ont adressé un rapport aux autorités concernées, alarmés par l’'insalubrité exceptionnelle' de l’appartement.

Dégradation de l’état de santé

Le 29 octobre, la victime est tombée à nouveau. Son fils, persuadé qu’elle avait fait un accident vasculaire cérébral (AVC), a passé dix jours à consulter des sites portant sur la question plutôt que d’amener sa mère à l’hôpital, avant de se désintéresser de son état de santé.

Le samedi 12 novembre au plus tard, la victime est décédée, succombant, semble-t-il, des suites d’une nouvelle chute. Dans les trois jours qui ont suivi le décès, à proximité immédiate du corps de sa mère, l’homme a consulté de nombreuses vidéos et fichiers pornographiques.

Défaillance générale

Selon le rapport d’autopsie, le décès est notamment 'la conséquence d’une défaillance multi-organique survenue dans le contexte d’une dénutrition, d’une déshydratation, d’une atteinte de la fonction rénale et d’une infection bactérienne pulmonaire.'

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes