Très bon résultat de la Suva en 2017 et baisse des primes annoncée

La Suva va baisser ses primes en 2019 après avoir réalisé de 'très bons résultats' en 2017 ...
Très bon résultat de la Suva en 2017 et baisse des primes annoncée

Très bon résultat de la Suva en 2017 et baisse des primes annoncée

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

La Suva va baisser ses primes en 2019 après avoir réalisé de 'très bons résultats' en 2017, notamment grâce à une performance 'hors pair' des placements financiers. L'assurance dispose d'un degré de couverture de 143%.

'L'entreprise repose sur une assise financière très solide', a déclaré mercredi Felix Weber, président de la direction. Il s'est dit 'ravi' que la Suva puisse présenter un résultat réjouissant en cette centième année d'existence.

En 2017, l'assurance a réalisé un résultat d'exploitation de 363,7 millions de francs. Après restitution de 62,1 millions sur le fonds de compensation, le résultat net s'inscrit à 301,6 millions (32,2 millions en 2016).

Placements financiers

Ce résultat qualifié de 'réjouissant' est dû en particulier à la performance de 7,8% sur les placements financiers. Les valeurs immobilisées passent ainsi de 48 à 51,2 milliards de francs. Le degré de couverture financière s'établit à 143% contre 136% l'année précédente.

Le degré de couverture est suffisant pour que les assurés profitent des excédents de rendement du capital. Pour 2019, la Suva annonce une réduction 'substantielle' des primes équivalant à 15% de la prime nette. Les entreprises voient ainsi leur facture s'alléger de 220 millions de francs et les assurés contre les accidents non professionnels d'environ 300 millions.

En 2017, 465'701 accidents et maladies professionnelles ont été déclarés à la Suva. Le risque de cas, soit le nombre d'accidents pour 1000 travailleurs à plein temps, a diminué de 0,6% à 84,6. Les accidents non professionnels ont augmenté de 1,9% pour atteindre près de 269'000 cas.

Rentes d'invalidité

Le nombre de rentes d'invalidité notifiées a reculé de 0,7% à 1658. Les coûts occasionnés par ces rentes d'invalidité ont par contre augmenté de 2,8% à 576 millions. Les coûts des indemnités journalières ont progressé de 1,7% à 1,373 milliard de francs.

Les mesures mises en oeuvre pour maîtriser les coûts ont porté leurs fruits. Malgré une augmentation de 0,4% des cas, les frais de traitement ont diminué de 0,1% à 1,206 milliard de francs. Le contrôle manuel et automatique a aussi permis de refuser des factures pour 210 millions de francs et d'économiser ainsi 53 millions en valeur nette.

/ATS
 

Actualités suivantes