Trente-huit nouveaux gardes du pape assermentés en privé

Trente-huit nouveaux gardes suisses ont prêté serment dimanche au Vatican. La cérémonie s'est ...
Trente-huit nouveaux gardes du pape assermentés en privé

Trente-huit nouveaux gardes du pape assermentés en privé

Photo: KEYSTONE/AP/Gregorio Borgia

Trente-huit nouveaux gardes suisses ont prêté serment dimanche au Vatican. La cérémonie s'est déroulée dans un cadre strictement privé, en raison des mesures liées à la pandémie de Covid-19. L'événement qui a lieu traditionnellement le 6 mai avait déjà été reporté.

Seuls les parents et frères et soeurs des gardes pouvaient être présents ainsi que les familles des gardes actifs. Il n'y a pas eu d'invités d'honneur cette année, a indiqué le service de presse de la garde pontificale. Selon leur origine, les gardes pouvaient prêter serment en allemand, en français, en italien ou en romanche. La cérémonie a été retransmise en direct.

La cérémonie d'assermentation a lieu en commémoration de la résistance des 147 gardes suisses qui ont perdu la vie pour défendre le pape Clément VII lors du sac de Rome par les troupes de mercenaires de Charles Quint (le 6 mai 1527). La garde pontificale a été créée en 1506.

Pour entrer dans la Garde pontificale, il faut être un homme de religion catholique, effectuer son service militaire en Suisse, avoir terminé un apprentissage ou être porteur d'un diplôme de maturité et se prévaloir d'une réputation irréprochable.

Pour devenir hallebardier, il faut en outre mesurer au minimum 174 centimètres et avoir moins de 30 ans. Actuellement, les cantons les plus représentés dans la Garde sont ceux du Valais (17), de Saint-Gall (16) et de Lucerne (12).

/ATS
 

Articles les plus lus