Transfert: le canton du Jura vise la date du 1er janvier 2026

Le gouvernement jurassien a exprimé dimanche sa joie et son soulagement après l'annonce du ...
Transfert: le canton du Jura vise la date du 1er janvier 2026

Soulagé, le canton du Jura vise un transfert de Moutier début 2026

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Les autorités jurassiennes souhaitent accueillir la commune de Moutier le 1er janvier 2026. Elles jugent que la Question jurassienne est close du point de vue institutionnel et promettent que tous les citoyens prévôtois auront leur place dans le canton du Jura.

Le gouvernement jurassien, par la voix de sa présidente Nathalie Barthoulot, a exprimé dimanche lors d'une conférence de presse à Delémont sa 'joie' et son 'soulagement' après l'annonce du oui de la ville de Moutier à son transfert dans le canton du Jura.

Le résultat de 54,9% de oui, qui confirme le résultat du 18 juin 2017, est 'incontestable', selon la ministre, qui présidait déjà le gouvernement jurassien lors du précédent scrutin.

Interrogée par les journalistes, Nathalie Barthoulot a estimé que lors de cette nouvelle campagne, le canton du Jura avait réussi à clarifier ses engagements par rapport à la cité prévôtoise, notamment dans le dossier de l'hôpital.

Nouvelle page de l'histoire jurassienne

Pour l'exécutif de Delémont, ce vote marque la fin de la Question jurassienne du point de vue institutionnel. Cette phase de plusieurs décennies s'était ouverte en 1994 avec la création de l'Assemblée interjurassienne.

Pour le gouvernement cantonal, ce dimanche 28 mars 2021 marque le commencement d'une nouvelle page de l'histoire jurassienne. Le canton, encore jeune, gagnera encore 'en dynamisme et en rayonnement grâce au rattachement de la ville de Moutier'.

Les autorités jurassiennes ont eu des paroles à l'égard de la minorité contraire au changement de canton, s'engageant à tenir compte de ses doutes et craintes. 'Chaque citoyen prévôtois aura sa place dans le canton du Jura', a assuré Nathalie Bartoulot.

Calendrier 'ambitieux'

Saluant 'dans l'ensemble' la collaboration avec les autorités bernoises dans ce dossier, le gouvernement a toutefois fustigé 'les agissements de dernière minute qui laissent planer le doute sur la tenue du registre électoral'. Il faisait référence à un communiqué publié samedi par le Conseil-exécutif bernois évoquant du tourisme électoral vers Moutier avant le vote.

Le gouvernement vise la date du 1er janvier 2026 pour le transfert de la commune de Moutier, ce qui coïncidera avec une nouvelle législature dans le canton du Jura. Nathalie Barthoulot a concédé que le calendrier, qui devra être discuté entre les deux parties, était ambitieux.

Un concordat intercantonal devra maintenant être négocié entre les deux cantons, et devra recevoir l'aval des deux législatifs et des peuples jurassien et bernois. Ensuite, les Chambres fédérales devront accepter la modification territoriale.

Pas de bain de foule à Moutier

Nathalie Barthoulot a encore précisé qu'une délégation du gouvernement jurassien se rendrait dans la soirée à Moutier, à l'invitation du Conseil municipal. Mais, pandémie oblige, pas question de s'offrir un bain de foule.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus