Toujours trop de ventes illégales d'alcool à des jeunes

Les jeunes parviennent toujours assez facilement à acheter de l'alcool avant d'atteindre l'âge ...
Toujours trop de ventes illégales d'alcool à des jeunes

Toujours trop de ventes illégales d'alcool à des jeunes

Photo: KEYSTONE/MARTIN RUETSCHI

Les jeunes parviennent toujours assez facilement à acheter de l'alcool avant d'atteindre l'âge légal pour le faire. Selon le bilan des achats tests réalisés en 2017, des boissons alcooliques ont été vendues à tort dans environ 29% des cas.

C'est trois points de pourcentage de moins qu'en 2016. Mais le nombre d'achats tests a également baissé de 8496 à 7225, a communiqué jeudi l'Administration fédérale des douanes.

Comme les années précédentes, les risques sont plus élevés dans les manifestations et fêtes (44%) que dans les bars (38%) et les restaurants (31%). Le taux d'infraction est nettement moins élevé dans les stations-service (13,7%) ou les chaînes de magasins (24%).

Le taux de vente illégale a particulièrement reculé dans les cafés et les restaurants (31,2% au lieu de 36% en 2016). L'amélioration la plus forte concerne les bars où les infractions sont tombées de 54% à 38,1%.

Plus facile à 17 ans qu'à 13

Plus les acheteurs sont âgés, plus la part de ventes illégales croît. Un quart des jeunes de 17 ans ont eu accès à une boisson qui leur serait interdite, ce qui n'a été le cas que pour 6% des adolescents de 13 ans. Les jeunes de 17 ans qui effectuent leurs achats en groupe se font remettre le plus fréquemment de l'alcool de manière illicite (41 %).

Les achats tests ont pour objectif principal la prévention. Ils servent à sensibiliser le personnel de vente à l'interdiction de remettre des boissons alcooliques à des jeunes de moins de 16 ou 18 ans. En l'absence de base légale, les résultats de ces achats ne peuvent pas être utilisés comme moyens de preuve dans une procédure pénale ni entraîner le prononcé d'une amende.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus