Toni Brunner satisfait de sa présidence dans une période turbulente

En remettant les clefs du parti à Albert Rösti, Toni Brunner s'est dit satisfait de son bilan ...
Toni Brunner satisfait de sa présidence dans une période turbulente

Toni Brunner satisfait de sa présidence dans une période turbulente

Photo: Keystone

En remettant les clefs du parti à Albert Rösti, Toni Brunner s'est dit satisfait de son bilan de huit années passées à la tête de l'UDC. Cela d'autant plus que ce n'était pas gagné d'avance, vu l'époque 'turbulente' à laquelle il a repris la présidence.

Après la non-réélection de Christoph Blocher au Conseil fédéral et 'la séparation d'une petite partie du parti', l'UDC était dans une 'situation difficile', a dit le St-Gallois. Durant ces huit ans, son parti a souvent été seul, a lancé Toni Brunner.

Mais de cette situation, elle a aussi pu tirer profit en fêtant d'importants succès, a-t-il ajouté citant l'initiative contre l'immigration de masse et celle sur l'expulsion des étrangers criminels. A l'avenir, l'UDC devra s'efforcer de collaborer davantage avec les autres partis bourgeois.

Et quand ces derniers feront fausse route, l'UDC devra continuer le combat toute seule, a affirmé M.Brunner. Tel est par exemple le cas pour la campagne qui s'annonce sur la votation sur la loi sur l'asile, a-t-il précisé devant ses troupes à Langenthal (BE).

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus