Texte sur les bourses d'études « excessif », selon Schneider-Ammann

L'initiative sur les bourses de l'Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES) va trop loin et coûterait ...
Texte sur les bourses d'études « excessif », selon Schneider-Ammann

Texte sur les bourses d'études

Photo: Keystone

L'initiative sur les bourses de l'Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES) va trop loin et coûterait jusqu'à 500 millions par an. Fort de cet avis, le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a lancé lundi la campagne en vue des votations du 14 juin.

Les cantons sont déjà en passe d'harmoniser le système, selon lui. Les aides financières à la formation sont un élément important pour promouvoir l'égalité des chances. 'J'ai donc une certaine compréhension pour les exigences des étudiants', a assuré le ministre de la formation lors d'une conférence de presse à Berne.

L'initiative populaire de l'UNES, qui veut harmonier et augmenter les contributions versées aux étudiants universitaires ou de la formation professionnelle supérieure, ne constitue cependant pas une bonne solution, aux yeux de M. Schneider-Ammann.

Une acceptation du texte pourrait même avoir des conséquences néfastes. La mise en oeuvre coûterait quelque 450 à 500 millions de francs par an, d'après les étudiants. Or, cette somme correspond aux dépenses fédérales pour les hautes écoles spécialisées. Il faudrait trouver un moyen de compenser ces dépenses supplémentaires, probablement dans le secteur de la formation, a averti le conseiller fédéral.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes