Sondage: une majorité de la population est pour un accord-cadre

Une majorité de la population suisse reste favorable à l'accord-cadre que la Confédération ...
Sondage: une majorité de la population est pour un accord-cadre

Sondage: une majorité de la population est pour un accord-cadre

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Une majorité de la population suisse reste favorable à l'accord-cadre que la Confédération négocie avec l'Union européenne depuis 2014, révèle un sondage de l'institut gsf.bern réalisé sur mandat d'Interpharma.

Ainsi, 64% des personnes interrogées diraient 'oui' ou 'plutôt oui' à l'accord en cas de référendum, écrit Interpharma dans un communiqué. Le niveau d'approbation est le même que celui de l'année dernière. La NZZ am Sonntag et le SonntagsBlick ont également relayé le sondage dimanche.

Ni la crise du coronavirus, ni le débat sans fin sur l'accord institutionnel n'ont modifié durablement le point de vue de la population sur la politique européenne: 54% continuent à estimer que les accords bilatéraux présentent surtout des avantages, 16% seulement y voient plus d'inconvénients.

Mais le groupe des personnes 'certaines' de leur soutien à l'accord institutionnel s'est réduit, passant de 22% en 2020 à 15% en mars et avril de cette année.

Du côté des arguments, l'accès de la Suisse aux programmes de recherche et de formation, l'accès aux marchés d'exportation ainsi que la mobilité sont considérés comme les éléments positifs les plus importants de l'accord. Comme en 2020, ils obtiennent un taux d'approbation compris entre 80 et 90%.

Toutefois, 60% des personnes interrogées craignent que les accords bilatéraux avec l'UE ne deviennent obsolètes et que la Suisse perde de son importance en tant que site économique.

Depuis 2015, Interpharma, l'Association des entreprises pharmaceutiques suisses pratiquant la recherche, mandate l'institut gfs.bern pour la réalisation d'un sondage d'opinion sur les relations entre la Suisse et l'UE. Les résultats de cette 8e enquête sont basés sur un sondage représentatif de 2005 personnes en âge de voter. Il a été réalisé entre le 8 mars et le 16 avril.

/ATS
 

Actualités suivantes